Le massif de la salle des fêtes . Photo Sébastien Gobert