Les membres du comité de fleurissement, présidé par Michel Blanc (à gauche). Photo Robert MAS