Sandrine Chaffanel, Frédéric Durand et Thierry Teppe, le président de ND2BR. Photo Progrès /Robert MAS