Raymonde Van Vlassenbroeck (au centre) et le conseil d’administration. Photo Progrès /Robert MAS