Pierre Comte, est installé à Jasseron depuis une dizaine d’années. Photo DR