Les bénévoles et employés communaux ont effectué le travail d’arrachage. Photo Progrès /Robert MAS