Les miradors des chasseurs font régulièrement l’objet de vandalisme.
photo Didier Durif