Jean-Michel Péchoux, président de la société de chasse de Jasseron, défend l’utilité des miradors.
photo Didier Durif