<%@LANGUAGE="JAVASCRIPT" CODEPAGE="1252"%> La vie locale à Jasseron


écrire :
d.durif@wanadoo.fr

découvrez
les albums photos
en cliquant sur le lien

en bas des articles
marqués de ce logo



mensuelle

Communale


Page

1

3
4
5
6

Le Progrès du 06/01/2022

La vie associative à Jasseron en 2001

Il y a 20 ans, l'année 2001 venait de se terminer. De nombreux évènements animaient déjà la vie sociale.

Joseph Benezeth préside le club du 3e âge qui devient l’Amicale des Aînés Ruraux de Jasseron. La triplette de pétanque Grand-Perrin, Hartz, Besson se qualifie pour le championnat national.
Chez les pompiers, Jean-Paul Viviet devient chef de corps en remplacement de Philippe Feyeux. Une première femme, Réjane Ray, intègre l’équipe. Michel Darbon se qualifie pour les phases nationales du parcours sportif.
Le don du sang présidé par Isabelle Cattin enregistre une moyenne de 25 donneurs par collecte.
Joseph Métras préside les Anciens Combattants
Le Groupe d’Animation Scolaire gère la cantine et la garderie. Claude Chevallier en est le président.
Chez les Amis de Jasseron, Jacques Soubriez succède à Hubert Débias à la présidence de l’association.
Jean-Paul Pobel est à la tête de l’association paroissiale.
Michel Blanc, président du comité de fleurissement et son équipe sont motivés par la récente attribution de la première fleur.

Des textes et des livres

La compagnie Ariadne présente ses spectacles de théâtre à Jasseron et dans les villages alentour.
La bibliothèque du Théâtre déménage de l’ancien bureau de poste dans une salle au-dessus de la bibliothèque municipale. Elle compte près de 3 000 pièces et ouvrages sur le théâtre.
La bibliothèque amuse les enfants avec son traditionnel carnaval.

Des associations sportives

Le tennis compte 134 adhérents dont 50 enfants encadrés par un moniteur BE et 5 initiateurs.
65 cyclistes participent au « Tricoton » du Cyclo-Jasseronnais.
Au Haras du Petit Verger, les « Crins du Revermont » organisent la fête du cheval qui rassemble une centaine de chevaux.
L’équipe de rugby locale, « le XV de la tour » entraînée par Olivier Rouzeau, organise la finale du tournoi des 6 clochers.
En début d’année, l’USJM foot de Jean-Louis Flachat, organise une vente de boudin et en mars une soirée dansante.
Henry Joly, préside les Pêcheurs sportifs de l’Ain. 62 concurrents participent au concours de pêche en juin.

Des moments de fête

Le comité des fêtes, coprésidé par Jocelyne Flour et Véronique Ovigue, organise un réveillon dansant pour le passage de l’année 2000 vers 2001. Au printemps, durant la vogue, Tina Goyet est élue Miss Pentecôte.
Marilyne Viviet, présidente des conscrits, annonce le banquet des classes en 1 et en 6 au tarif de 220 francs qui attire 140 convives.
Charles et Rosette Dérudet accueillent l’équipe de la chorale pour leur fête d’été. L’accordéoniste Bernard Benoit et le sonneur de trompe, Jean Galle animent l’après-midi.

Les informations affichées ne sont pas exhaustives. Elles sont extraites des différents médias couvrant l’actualité de la commune en 2001, dont votre quotidien Le Progrès.

D.D.

Le Progrès du 13/01/2022
Les Ainséparables Amazones ont animé le marché ce dimanche

Le public est venu échanger avec les coéquipières jasseronnaises du Raid Amazones 2022, l’association Docteur Clown et remercier le Comité des fêtes pour leur chèque qui participera au soutien des enfants hospitalisés.

Dimanche matin Marie et Solène, les Ainséparables Amazones jasseronnaises, coéquipières pour le Raid Amazones 2022 étaient présentes pour tenir la buvette du marché.

À leurs côtés, Rolande et Bernard, représentants de l’association "Docteur Clown" qui œuvre pour aider les enfants hospitalisés à supporter leurs séjours dans les hôpitaux.

Marie et Solène ont souhaité aider, à travers leur projet aventurier au Sri Lanka en mars, cette association caritative en leur apportant un soutien financier.

Le bénéfice de la matinée à la buvette et celui réalisé en vendant des bougies sur leur stand du marché de Noël, s’ajouteront à une partie des fonds récoltés chez les sponsors qui les soutiennent pour leur périple afin d’alimenter les fonds de l’association.


Des échanges très appréciés du public

La présence sur le marché des Ainséparables et de Docteur Clown a attiré les visiteurs, avec qui ils ont pu échanger dans le respect des consignes sanitaires en vigueur.

Les explications sur les préparatifs logistiques ou physiques et les séances d’entraînement sur les sports que les deux jeunes femmes vont pratiquer durant leur périple au Sri Lanka ont été écoutées avec intérêt.

Les représentants du Docteurs Clown ont expliqué leurs actions auprès des enfants à un public ému.

Une remise de chèque également réalisée par une association de Jasseron.

Docteur Clown était vraiment à l’honneur ce dimanche puisque le comité des fêtes qui les soutient également depuis plusieurs mois déjà, a profité de l’occasion de leur présence à Jasseron pour leur faire un don.

En fin de matinée, Caroline Perrin, présidente du Comité des Fêtes est venue accompagnée des membres de son association et de Jassou, la mascotte, pour leur remettre un chèque de près de 500 euros.

Ce montant représente le bénéfice des buvettes que l’association a tenu depuis l’installation du chalet associatif sur le marché.

D.D.

Le Progrès du 13/01/2022
trois voitures impliquées dans un accident entre Jasseron et Meillonnas

Ce mardi 11 janvier, vers 18 heures, un accident s'est produit sur le RD 52 entre Jasseron et Meillonnas.

Un choc frontal impliquant trois voitures a nécessité l'intervention des pompiers de Jasseron, Meillonnas, Treffort et Bourg-en-Bresse.

Les moyens de désincarcération des pompiers de Bourg-en Bresse ont été utilisés pour dégager un conducteur en urgence absolue nécessitant l'intervention du Samu.

Un autre conducteur à été évacué en urgence relative. Le troisième est sortie indemne de la collision.

Les trois chauffeurs étaient seuls dans leur véhicule.

La route entre Jasseron et Meillonnas est restée fermée durant l'intervention des secours aux entrées des villages.

D.D.

Le Progrès du 02/02/2022
Cuisine mexicaine pour le nouveau food truck du samedi soir

Depuis cette semaine, un nouveau camion va s’installer les samedis soir sur la place Saint-Joseph pour proposer des spécialités mexicaines.

Les commerces de Jasseron connaissent depuis plusieurs années des difficultés pour durer dans le temps.

La boucherie du centre village, l’épicerie, le bar, le restaurant de la Terrasse ont fermé tour à tour sans trouver de repreneur.

Même le marché dominical qui semblait pourtant promis à un bel avenir avec un bon départ peine à trouver son rythme de croisière. La crise COVID ne l’ayant pas vraiment aidé.

Les autres commerces de bouche du centre du village, comme la pizzeria, le comptoir Gé-néral, la boulangerie, la boucherie à l’entrée du village ou le chocolatier se sont adaptés pour combler, autant que possible, le manque créé par ces disparitions.

Une nouvelle offre culinaire
Une nouvelle offre de service apparaît ces derniers mois avec l’arrivée des commerçants ambulants.

Depuis déjà quelque temps le" Fast Grill" propose, dans son camion, ses plats à emporter un soir par semaine.

Ce samedi 29 janvier un autre véhicule est venu s’installer sur la petite place Saint-Joseph.
"Je voulais proposer autre chose que des pizzas. Alors j’ai décidé de confectionner les vrais tacos du Mexique. Les gens ne connaissent pas encore trop ce produit mais ils apprécient et ça démarre fort " nous explique Alexandre Femeland, le propriétaire du "Food Truck";

"Je prépare moi-même tous les produits frais que je mets dans mes tacos.
Je confectionne également de véritables hot-dogs américains et des burgers" complète Alexandre.
Actuellement le "Localfood24" s’installe chaque semaine à Montmerle, Ceyzériat et Jasseron.

Une présence sur la période hivernale seulement
L’été Alexandre prend la direction de la Dordogne où il met en route son four pour cuisiner des pizzas au feu de bois.

"Nous passons la période hivernale dans la région. Je n’ai pas souhaité proposer des pizzas car il y a déjà beaucoup d’offres dans les environs."

D.D.

Le Progrès du 05/02/2022
Le Clos du verger bénéficie d’une augmentation des licenciés

Juste à la sortie du village en direction du hameau du Canton, est installé le Clos du Verger, un grand domaine qui héberge des chevaux.

Jean-Baptiste Perrin, propriétaire des lieux nous présente ce centre équestre.

Comment est organisé votre centre équestre ?
Le Clos du verger a été créé en 2010.
Nous sommes organisés autour de deux activités principales.

D'une part, dans le cadre de notre activité "écurie propriétaires" nous hébergeons et nous nous occupons des chevaux que les propriétaires nous confient. Nous les entretenons et nous les faisons travailler. Un cheval de compétition a besoin de travailler presque tous les jours. Des cours équestres sont également prévus dans cette formule. Les samedis et dimanches, nous accompagnons les propriétaires dans les concours extérieurs.

Ensuite et dans un deuxième temps, nous avons créé, en 2016, le centre équestre, qui est une école ouverte à tout le monde. Nous proposons nos propres chevaux pour l'école d'équitation. Un moniteur diplômé s'occupe de la formation des jeunes et des moins jeunes et accompagne les cavaliers en compétition pour les concours club le week-end.

Nous encadrons les enfants à partir de 3 ans et demi pour des petites séances d'une demi-heure, pour progresser vers les cours du soir qui peuvent durer jusqu'à 2 heures pour les adultes.

Quelles sont vos activités ?
Notre structure jasseronaise compte maintenant 200 licenciés, du débutant au cavalier confirmé qui viennent au Clos du Verger pour assouvir leur passion dans un esprit "familial".

Nous sommes équipés d'une vingtaine de box pour les propriétaires qui nous confient leurs chevaux. Pour le centre équestre nous disposons d'une quarantaine d'animaux, du poney au grand cheval qui permettent aux élèves d'apprendre à monter.

Par ailleurs nous faisons un peu d'élevage. Des poulains naissent chez nous et nous les suivons soit pour renforcer le troupeau de l'école soit pour préparer des chevaux de compétition. Nous sommes spécialisés sur l'élevage des chevaux de sauts d'obstacles et nous sommes équipés pour ce sport.

Quel est l'intérêt du public pour les sports équestres actuellement ?
Au comité départemental d'équitation de l'Ain, au sein duquel, je m'occupe de la commission du saut d'obstacles, nous constatons une progression du nombre de licenciés.

La crise Covid a été bénéfique pour notre sport, car les gens ont encore plus besoin de suivre une activité d'extérieur.

Ce week-end le Clos du Verger organise un stage avec Alexandra Francard, cavalière de haut niveau, pour les propriétaires des chevaux du Clos du Verger. Les visiteurs sont acceptés pour découvrir ces activités.

D.D.

Le Progrès du 01/03/2022
Décès de Jean Berry : la commune perd son doyen

Jean Berry, doyen de la commune hormis les pensionnaires de la Maison Saint-Joseph est décédé à l’âge de 95 ans. Ce mercredi 23 février au funérarium de Viriat, ses amis sont venus accompagner sa famille pour lui rendre un dernier hommage.

Jean Berry a passé toute sa vie à Jasseron où il était très apprécié.
Il a travaillé comme boulanger avec son père à la boulangerie du village puis est parti vers d’autres activités.
Il a été profondément marqué par la deuxième guerre mondiale.
Durant cette triste période, avec d’autres jeunes de son village, il est interrogé par les Allemands. A 16 ans, en 1942, il rejoint les maquis dans le groupe d’André Cornudet.
Après la libération il fait son service militaire en Allemagne.
Avec Janine, son épouse, décédée récemment, ils élèvent leurs 2 enfants et ont toujours plaisir à accueillir leurs petits enfants dans la maison qu’il a construite de ses mains et dans laquelle il est resté jusqu’à ses derniers jours.

Un homme de mémoire et d’amitié

Bernard Soret, président des Amis de Jasseron s’est rappelé que « Jean, qui était doté d’une mémoire exceptionnelle, savait raconter les histoires locales, les faits et les évènements historiques en y ajoutant une touche personnelle humoristique ».
Les Amis de Jasseron ont souvent fait appel à sa mémoire pour retracer certaines périodes anciennes de notre village.
Jean savait tout faire.
Il avait appris à faire le pain chez son père, boulanger, mais avait également construit sa maison.
Il aimait bricoler la mécanique notamment sur les véhicules anciens.
C’était un bon vivant qui aimait partager avec sa famille et ses amis les bons moments de la vie.

Pour Raymond Guy, président des anciens combattants « Jean était un camarade fidèle et très amical, toujours prêt à rendre service ». Ce dernier a également rappelé son engagement dans l’association des anciens combattants dont il était le vice-président.

Un collectionneur passionné de voitures miniatures

Sa passion de collectionneur de véhicules miniatures anciens dont il connaissait toutes les caractéristiques l’a amené à exposer dans sa maison, bien rangées dans des vitrines, des centaines de petites voitures, de camions, de trains, d’engins militaires qui faisaient l’émerveillement des visiteurs.

D.D.

Le Progrès du 14/03/2022
150 kilogrammes d’herbe saisis par les douaniers sur l’A40

En inspectant, dans la nuit de vendredi à samedi, un camion sur l'A40 à hauteur de Jasseron, les douaniers de l'Ain sont tombés sur 150 kg d'herbe.

Les douaniers de l’Ain ont eu du flair, dans la nuit du vendredi au samedi 12 mars.

Sur l’aire de l’autoroute A40 de Jasseron, ils ont repéré un camion immatriculé en Espagne. En l’inspectant, ils sont tombés sur 150 kilogrammes d’herbe cachés dans de grands sacs rayés.

Le chauffeur espagnol du camion encore en garde à vue ce dimanche
Les services des douanes ont remis la saisie à la brigade de recherche de Bourg-en-Bresse. Le chauffeur espagnol du camion était toujours entendu dans le cadre de sa garde à vue, dimanche 13 mars.

 

 

 

 

Associative

locale