<%@LANGUAGE="JAVASCRIPT" CODEPAGE="1252"%> le don du sang


écrire :
d.durif@wanadoo.fr

découvrez
les albums photos
en cliquant sur le lien

en bas des articles
marqués de ce logo



mensuelle

Communale


L'Amicale des donneurs de sang en 2020
Le Progrès du  
22/01/20

L’amicale des donneurs de sang au bord de la rupture

14/04/20

La collecte de sang sous haute surveillance

22/04/20

Le chiffre du don du sang : 37

Le Progrès du /01/2020

L’amicale des donneurs de sang au bord de la rupture

Lors de l’assemblée générale de l’amicale des donneurs de sang, la présidente, Isabelle Cattin, a tiré une nouvelle fois la sonnette d’alarme face au manque d’investissement au sein du bureau, alors que les collectes sont en hausse.

Une trentaine de personnes était présente, à la salle des fêtes, afin de participer à l’assemblée générale de l’amicale des donneurs de sang.

C’est devant cette faible assistance que la présidente, Isabelle Cattin, a une nouvelle fois fait état de son pessimisme quant à l’avenir de l’association.

« L’amicale compte une quarantaine d’adhérents. Aujourd’hui, je tire une nouvelle fois la sonnette d’alarme car après les départs de notre secrétaire, Monique Ray, et de notre trésorière, Catherine Marki, nous ne sommes plus que trois personnes au bureau. »

La présidente a donc lancé, auprès de l’auditoire, un appel à candidatures : « L’amicale ne doit pas s’arrêter, c’est à vous de décider de son avenir. »

Une vingtaine de donneurs en plus en 2019

Cependant, l’amicale dresse un bilan positif de l’année écoulée avec deux collectes en hausse. « Le 27 février nous avons accueilli 46 donneurs et le 5 août 49, c’est une vingtaine de plus que l’année précédente. Notre travail porte ses fruits. »

Le président de l’Union départementale, Daniel Lacroix a félicité les bénévoles pour leur implication qui se concrétise par cette augmentation.
Il a également tenu à mettre en avant les bénévoles qui participent aux collectes qui se déroulent à Bourg-en-Bresse et a insisté sur le fait que les personnes ne donnaient pas assez régulièrement.
« Il y a beaucoup de donneurs dans le département, mais ils ne donnent pas assez souvent (1,92 don par an et par donneur dans l’Ain). »

Daniel Lacroix, qui a annoncé son départ de la présidence en juillet, a annoncé quelques dates importantes : « En 2021, nous fêterons les 60 ans de l’Union départementale et en 2022, Bourg-en-Bresse accueillera le congrès national des donneurs de sang. »

En fin de réunion, il a évoqué le regroupement des amicales.
Peut-être une solution d’avenir pour les structures, qui comme celle de Jasseron, peinent à recruter des personnes désireuses de s’impliquer dans le fonctionnement.

En fin d’assemblée et au grand dam de la présidente, aucun candidat ne s’était manifesté.

Prochaines collectes à Jasseron : 20 avril et 3 août.

R.M..

Le Progrès du 14/04/2020

La collecte de sang sous haute surveillance

Malgré la période de confinement, la collecte de sang à la salle des fêtes de Jasseron aura bien lieu lundi 20 avril, de 16 heures à 18 h 30. « Les donneurs seront informés pour la collecte par le système de rendez-vous par mail ou SMS.

Un lien leur est directement adressé pour s’inscrire via la plateforme www.resadon.fr, explique Isabelle Cattin, présidente de l’amicale des donneurs de sang de Jasseron.
Cette prise de rendez-vous permettra de réguler le flux des donneurs volontaires. Les donneurs non inscrits avec un rendez-vous peuvent venir mais ils devront attendront leur tour. »

Un dispositif particulier mis en place
« Les collectes mobiles fonctionnent très bien consécutivement à la solidarité et surtout le confinement qui fait que les gens ont du temps et c’est aussi l’occasion, ne nous en cachons pas, de sortir pour accomplir ce don, écrit dans un récent communiqué Michel Tirand, président de l’Union départementale des donneurs de sang.
Beaucoup de nouveaux donneurs, et principalement des jeunes, sont aussi de retour après plusieurs mois ou années d’abstention.
Durant cette période liée au Covid-19, et après le confinement, les opérations chirurgicales décalées vont reprendre et malheureusement les accidents routiers aussi.
Il est nécessaire, poursuit le président de l’UD, d’échelonner les dons et surtout d’être prêt à honorer les demandes de l’EFS (Établissement français du sang) au moment de ces reprises.
Pour cela, les plus de 65 ans ne seront plus admis (provisoirement) en collecte pour : d’une part, les préserver pendant cette période et d’autre part, avoir un réservoir lorsque toutes ces activités recommenceront. »

À Jasseron, c’est donc des dispositions toutes particulières qui vont être mises en place : l’accueil du public se fera uniquement par le hall d’entrée de la salle des fêtes afin que les donneurs puissent se laver les mains puis suivre le parcours mis en place par l’équipe organisatrice.

« Le personnel et les bénévoles porteront un masque et feront respecter scrupuleusement les règles de distanciation ainsi que les gestes barrières », conclut Isabelle Cattin.

R.M..


Le Progrès du 22/04/2020

Le chiffre du don du sang : 37

Organisée, lundi 20 avril, à la salle des fêtes dans des conditions particulières en raison de la pandémie de Covid-19, la collecte de sang a rassemblé « 42 donneurs se sont présentés et 37 ont pu être prélevés » indique Isabelle Cattin, présidente de l’Amicale des donneurs de sang de Jasseron.

« Le système de rendez-vous en ligne avec le Resadon a été apprécié par tous. Le fonctionnement et la collation en particulier sont différents du fait des mesures sanitaires liées à la pandémie. Il faut protéger les donneurs, les receveurs et le personnel de l’Établissement français du sang (EFS). Nous pouvons qualifier de bonne cette collecte de printemps », Isabelle Cattin.

Période Covid-19 : dons de sang, plasma et plaquettes uniquement sur rendez-vous. Contact : 04.74.50.62.20 ou dondesang.efs.sante.fr

R.M..

 

 

 

Associative

locale