<%@LANGUAGE="JAVASCRIPT" CODEPAGE="1252"%> la maison St Joseph


écrire :
d.durif@wanadoo.fr

découvrez
les albums photos
en cliquant sur le lien

en bas des articles
marqués de ce logo



mensuelle

Communale


La Maison de retraite Saint Joseph en 2020
Le Progrès du
 
08/05/20

Des sonneurs de trompe de chasse à la maison St-Joseph

11/05/20

À Jasseron, des secouristes en renfort à l'Ehpad La maison Saint-Joseph

Le Progrès du 08/05/2020
Des sonneurs de trompe de chasse à la maison St-Joseph

Jeudi après-midi, le son des trompes de chasse a résonné dans le parc de la maison Saint-Joseph, à Jasseron, pour le plus grand plaisir des résidents.

Quatre sonneurs ont été accueillis dans le parc : Jean-Jacques Bourgier, Gérard Froment, David Callamand et Pierre Brevet.

Ils font partie des groupes musicaux de la Diane bressane et du Rallye au bois de Ceyzériat et ont interprété des morceaux durant une heure à l’Ehpad jasseronnais (Établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes).

« Nous étions, il y a quinze jours, à l’Ehpad de Ceyzériat pour la même prestation, indique Jacques Bourgier.
Cela nous permet de répéter tout en apportant un peu de gaîté à toutes ces personnes. »

Après le concert de trompes, le quatuor a prolongé ce moment convivial en venant interpréter sous le kiosque de la résidence, cette fois, au son d’une guitare, plusieurs chansons.

En cette période de confinement, cet intermède musical a été très apprécié par l’ensemble des résidents et le personnel soignant.

R.M..


Le Progrès du 11/05/2020
À Jasseron, des secouristes en renfort à l'Ehpad La maison Saint-Joseph

Depuis le début de la semaine, des secouristes de la Croix Blanche Pays de Bresse sont venus prêter main-forte au personnel de l’Ehpad (Établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes) la maison Saint-Joseph.

Contrôles d'identité, prise de température...
« Par binôme et durant tous les après-midis, nous sommes à l’accueil de l’établissement, précise Baptiste Cevasco, président de l’antenne locale.
Nous contrôlons les identités des visiteurs qui, auparavant, ont pris rendez-vous auprès de l’établissement.
Après la prise de température, nous leur indiquons les gestes barrières, la bonne pratique pour mettre un masque etc.
Toutes ces démarches sont faites avant que les visiteurs rencontrent leur proche.
Une heure de visite est tolérée par famille. Tous les secouristes engagés dans cette démarche font cela bénévolement. »

Une présence qui permet de libérer du temps au personnel soignant afin qu’il puisse effectuer d’autres tâches auprès des résidents. « Nous avons vraiment l’impression de nous rendre utiles, concluent Laëtitia et Baptiste et en plus tout le monde est satisfait »

Les secouristes du département dans les Ehpad
Depuis ce lundi 4 mai, les bénévoles du comité de l’Ain des secouristes Français Croix Blanche ont intégré le dispositif mis en place pour les visites dans les EHPAD (Établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes).

« C’est à la suite d’une réunion en Préfecture avec l’ARS (Agence Régionale de Santé) que notre comité a été sollicité indique Cédric Diot, président du comité de l’Ain.
On nous a confiés comme mission, d’assister les proches des résidents venant effectuer des visites au sein de ces établissements. Actuellement une quarantaine de secouristes, tous bénévoles assurent ce travail dans trois deux établissements.

« Nous n’avons eu aucune difficulté pour trouver des bénévoles conclut Cédric Diot, car en cette période difficile chacun voulait aider à sa manière ».

La seule interrogation pour le comité est de savoir si après la date du 11 mai et la reprise du travail, les bénévoles seront toujours aussi nombreux pour assurer ces permanences.

R.M..

 

 


 

Associative

locale