<%@LANGUAGE="JAVASCRIPT" CODEPAGE="1252"%> l'aéroclub


écrire :
d.durif@wanadoo.fr

découvrez
les albums photos
en cliquant sur le lien

en bas des articles
marqués de ce logo



mensuelle

Communale


L'aérodrome "Terre des Hommes"
Le Progrès du
 
14/01/12

Les élèves en aéronautique ont visité la base aérienne d’Ambérieu

24/03/12

Les élèves du brevet d’initiation aéronautique visitent la base d’Orange

01/04/12

L’aéro-club présente ses activités

jasseronet

l'assemblée générale de l'aéroclub

25/05/2012

Excellents résultats au brevet d’initiation aéronautique

25/05/2012

Le Kiwanis donne des ailes aux jeunes en difficulté

Le Progrès du 14/01/2012
Les élèves en aéronautique ont visité la base aérienne d’Ambérieu

La Base aérienne d’Ambérieu en Bugey est très fortement inscrite dans le paysage aéronautique français.

Avec son Atelier Industriel de l’Aéronautique assurant la maintenance de nombreux matériels modernes de l’Armée de l’Air (équipements de survie des avions, sièges éjectables, instruments de bord, radars), elle perpétue une grande tradition aéronautique commencée sur son site dès les débuts héroïques de l’Aviation.

C’est ce qu’ont pu découvrir avec intérêt, ce mercredi, les élèves du Brevet d’Initiation Aéronautique (BIA) des collèges Saint-Pierre et Lycée Lalande de Bourg, avec leurs instructeurs de l’Aéroclub de Bourg en Bresse, répondant ainsi à une invitation du Colonel Rouat , Commandant de la Base.

Ils ont pu ainsi concrétiser leur enseignement théorique, tout en appréciant l’accueil et la compétence du personnel de notre Armée de l’Air.

S.G.

Le Progrès du 24/03/2012
Les élèves du brevet d’initiation aéronautique visitent la base d’Orange


Mardi, les instructeurs du BIA (Brevet d’initiation aéronautique), Aimé Marion et Guillaume Marvie ont organisé une visite de la base aérienne115 d’Orange-Caritat.


Les élèves inscrits à cette formation, du collège Saint-Pierre et du lycée Lalande, ont pu ainsi voir les appareils basés (mirages – hélicoptères), s’entretenir avec des pilotes, visiter les ateliers et pour certains d’entre eux participer à une démonstration dans le simulateur de vol des hélicoptères.

Ils ont pu également visiter le musée qui retrace l’histoire de cette base et assister à une démonstration efficace des pompiers sur le feu simulé d’un appareil de combat.

Des membres de aéro-club accompagnaient ces élèves. Parmi eux, très émus, deux anciens de la BA115 : Jean Monnet alors mécanicien et Aimé Marion qui a été successivement pilote de chasse sur différentes bases aériennes, formateur sur Mirage et enfin pilote de ligne.

A l’issue de sa longue carrière, il a rejoint l'aéro-club de Bourg-en-Bresse comme instructeur avions et BIA.

Ce fut une très belle journée et le groupe a particulièrement apprécié l’accueil qui lui a été réservé.

S.G.

Le Progrès du 01/04/2012
L’aéro-club présente ses activités

En parallèle de la campagne de communication initiée par la Fédération Française Aéronautique, l'aéro-club de Bourg-en-Bresse a souhaité ouvrir ses portes pour présenter son activité au public.

Pour cela, quelques membres de l'association, et notamment Guillaume Marvie, un des instructeurs du BIA, se sont mobilisés pendant une bonne partie de la journée pour tenter de transmettre leur passion aux nombreuses personnes venues découvrir ce milieu apparemment fermé.

Très vite, les curieux ont pu s’apercevoir que les idées reçues autour du domaine de l'aéronautique étaient fausses : accueil chaleureux, disponibilité des membres pour répondre aux diverses questions, simplicité des discours tenus.

Cette animation à notamment enchanté les plus jeunes qui étaient venus prendre des renseignements sur le BIA mais également les bénévoles de l'association qui ont partagé leurs connaissances.

Entretien avec Guillaume Marvie

Qu'est ce que le Brevet d'Initiation à l'Aéronautique ?

Le BIA est une examen organisé par l'éducation nationale. Cette préparation est assurée par un enseignant qualifié ou un pilote titulaire du certificat d'aptitude à l'enseignement aéronautique

Quel est le but du BIA ?

Sa préparation permet de découvrir un milieu très vaste faisant appel aux disciplines fondamentales enseignées en lycées et collèges ainsi que les divers métiers liés à l'aéronautique : pilote, mécanicien, contrôleur, météorologiste, agent de piste, hôtesse...

Comment est découpée la formation ?

Ce sont 40 heures de cours qui s'effectuent en utilisant des notions concrètes de physiques, de sciences, de mathématiques, d'anglais, de géographie ou de technologie. La formation est sanctionnée sur des connaissances liées à l'aérodynamisme, la navigation, la mécanique de vol, ou encore la réglementation.

Les stagiaires effectuent-ils des vols ?

Oui, les vols sont assurés avec les appareils du club. Ces vols permettent d'illustrer les différentes matières étudiées en théorie et se pratiquent en place copilote avec un vol local d'environ 30 minutes et un vol de navigation avec différents types d’atterrissage.

S.G.

Le Jasseronet d'avril 2012
l'assemblée générale de l'aéroclub

Samedi, après une journée déjà bien chargée par une journée portes ouvertes, les membres de aéro-club de Bourg-en-Bresse se sont réunis en assemblée générale.

Une quarantaine d'adhérents étaient présents pour écouter différents intervenants avec notamment Dominique Catel, le Président de cette association qui comporte 85 adhérents dont 15 sont âgés de moins de 21 ans.

L'occasion de revenir sur une année bien chargée en activité que ce soit pour la partie Brevet d'Initiation à l'Aéronautique ou du côté des animations.

Parmi les sorties collectives, il faut citer celles de Semur-en-Auxois le 1er mai, les baptêmes de l’air Kiwanis, la journée portes ouvertes de l’Aérodrome, le voyage à Toulouse, la soirée nettoyage des avions ou encore la soirée vol de nuit.

Au total, ce sont 1277 heures de vol, dont 344 heures pour l’école, qui ont été effectuées à bord des 4 avions présents au club.

Pour l'année 2012, quelques échéances ont été fixées parmi laquelle la prochaine sortie à Albertville, prévue le samedi 12 mai.

S.G.

Le Progrès du 25/05/2012
Excellents résultats au brevet d’initiation aéronautique

Vingt-cinq élèves de collèges et lycées de la région burgienne se sont présentés à l’examen du brevet d’initiation aéronautique, mercredi. Et c’est un carton plein puisque tous ont été reçus avec de très bonnes mentions.

Rappelons que ce brevet sanctionne une année scolaire de cours dispensés au collège Saint-Pierre et au lycée Lalande -environ 50 heures – et 2 heures de vol, avec 4 ou 5 sorties à l’Aéro-club de Bourg-en-Bresse, permettant ainsi la découverte du monde aéronautique, de ses lois et caractéristiques, de ses métiers et de ses spécificités.

Des visites de terrains militaires ou civils concrétisent ce parcours.

Les renseignements concernant cette activité périscolaire reconduite à la prochaine rentrée scolaire peuvent être obtenus auprès du collège, du lycée et de l’Aéro-Club.

Encadrés par leurs instructeurs Guillaume Marvie et Aimé Marion, pilotes de l’Aéro-Club de Bourg, les élèves sortent de l’examen avec le sentiment du travail bien fait, dans l’attente du prochain vol au club.

Le Progrès du 03/10/2012
Le Kiwanis donne des ailes aux jeunes en difficulté

Dimanche après-midi l'aérodrome de Jasseron a accueilli des jeunes de l'Institut d'Enfants Seillon et de l'Association des Paralysés de France pour un baptême de l'air organisé par le Kiwanis.

« Chaque année, nous organisons cette journée pour les enfants en difficulté avec un objectif, leur donner un peu de bonheur. Le baptême de l’air ne se vit qu’une fois et tous ne pourraient peut-être pas le faire seul », explique Roger Dureux, président du club service de Bourg-en-Bresse.

Malgré un temps hésitant et quelques gouttes de pluie, tout le monde a pu voler en compagnie d’un pilote aguerri et d’un accompagnateur.

À leur descente, les quatorze enfants se sont vu remettre une médaille et un diplôme, « Le brevet du passager », avant un bon goûter où chacun a partagé avec ses camarades les meilleurs moments du vol.

Maud Mouginot, 12 ans, avoue avoir été anxieuse au début : « J’avais peur avant de monter dans l’avion mais après c’était super ! C’est une vraie aventure que je pourrai raconter plus tard ».

Le Kiwanis se tourne exclusivement vers les enfants sans autre intermédiaire : « entre signer un chèque et organiser nous-mêmes des moments de bonheur pour les enfants, il y a une vraie différence. C’est aussi pour que tous puissent en profiter qu’à chaque fois, ce sont d’autres jeunes ».

La prochaine action aura lieu le samedi 8 décembre au marché couvert de Bourg, pour la vente de la Soupe des Chefs.

Près de vingt restaurants gastronomiques de la région prépareront une soupe dont les bénéfices sont destinés à l’Institut de jeunes sourds.

S.G.

 


 


 

Associative

locale