<%@LANGUAGE="JAVASCRIPT" CODEPAGE="1252"%> Les Anciens Combattants


écrire :
d.durif@wanadoo.fr

découvrez
les albums photos
en cliquant sur le lien

en bas des articles
marqués de ce logo



mensuelle

Communale


Les anciens combattants en 2018 et 2020
Le Progrès du
07/02/18

Le monde combattant est-il en voie de disparition ?

02/07/18

Quatre anciens combattants à l’honneur

13/02/20

Les anciens combattants des communes de Jasseron et Ceyzériat se rapprochent

Le Progrès du 09/02/2018
Le monde combattant est-il en voie de disparition ?

Les membres de l’association des anciens combattants de Jasseron, se sont réunis samedi pour leur assemblée générale

Comptant une vingtaine d’adhérents, l’amicale Jasseronnaise a été crée en 1919 puis refondée en 1970 par les anciens des guerres de 14/18, 39/45, d’Indochine, de Tunisie, du Maroc, d’Algérie et les victimes civiles. Alphonse Pauget, Marcel Favérial se sont succédés au fauteuil de président.

Aujourd’hui c’est Raymond Guy qui en est le président.

Au cours de la réunion, ce dernier n’a pas manqué de rappeler le rôle essentiel de l’association qui est d’entretenir le devoir de mémoire.

« L’histoire continue indique le président, et les moments de commémorations servent à parler du monde combattant.
Nous participons à de nombreuses cérémonies commémoratives, au congrès départemental ou aux réunions des présidents de sections.
Ce n’est pas parce que l’on est vieux, qu’il ne faut rien faire plaisantait Raymond Guy.
Cette année (les 29,30 et 1er juillet) à la salle des fêtes de Jasseron nous allons organiser en collaboration avec la Municipalité et l’association des amis de Jasseron une exposition sur la première guerre mondiale ».

Malgré cette importante activité les anciens combattants s’inquiètent pour l’avenir de leurs associations et le monde combattant en général.

« Depuis la nomination du dernier gouvernement, les anciens combattants n’ont plus ni ministre, ni secrétaire d’état s’indigne le président Jasseronnais.
C’est un symbole important qui disparaît.
Que le droit de réparation soit respecté !
Et qu’un secrétaire d’Etat nous soit dédié.
Le gouvernement, est-il capable aujourd’hui de regarder les anciens combattants droit dans les yeux ? ».

R.M..

Le Progrès du 02/07/2018

Quatre anciens combattants à l’honneur

Quatre anciens combattants jasseronnais ont reçu, samedi après-midi, des médailles pour services et mérites éminents ayant contribué au prestige de l’Union fédérale.

Derwich Delaye, président de l’Union fédérale des anciens combattants et victimes de guerre de l’Ain, a remis les médailles et les diplômes.

« Cela vient récompenser l’engagement et l’investissement sur le plan local », a précisé le président. La cérémonie s’est déroulée à la salle des fêtes, en présence de Sylvie Goy-Chavent, sénatrice, Xavier Breton, député et Alain Mathieu, maire de Jasseron.

Les médaillés

Raymond Guy, président de l’amicale des anciens combattants de Jasseron (médaille de vermeil), Gaston Pompanon, Pierre Convert et Jean Berry (médaille de bronze).

R.M..

Le Progrès du 13/02/2020

Les anciens combattants des communes de Jasseron et Ceyzériat se rapprochent

 

Une vingtaine de personnes a répondu présent à l’invitation de Raymond Guy, président de l’amicale des Anciens combattants de Jasseron qui organisait samedi 8 février son assemblée générale.

Un président qui est revenu sur l’exposition sur la grande guerre organisée en collaboration avec la municipalité en juin dernier à la salle des fêtes.

« Nous avons été présents à de nombreuses commémorations soulignait-il À Jasseron mais aussi au congrès départemental et au rassemblement des porte-drapeaux à Paris. »

Mais le point important, abordé lors de l’assemblée générale, a été le rapprochement avec l’amicale des anciens combattants de Ceyzériat.

« Depuis déjà deux ans nos amicales évoquent cela indiquait, Paul Bouvard, président de l’amicale de Ceyzériat. Il paraît nécessaire de réaliser cette union mais les choses ne sont pas si simples c’est pour cette raison que nous ne parlons pas de fusion pour l’instant mais d’un simple rapprochement. »

Les deux associations ensemble lors des prochaines commémorations
« Maintenant nous attendons, poursuit Raymond Guy. La balle est dans le camp de Ceyzériat. On va se revoir, mais aujourd’hui le rapprochement est scellé et sera effectif lors des prochaines cérémonies commémoratives qui auront lieu à Jasseron et à Ceyzériat et où les délégations des deux amicales de façon commune seront présentes côte à côte. »

R.M..

 

 

 

 



Associative

locale