<%@LANGUAGE="JAVASCRIPT" CODEPAGE="1252"%> les aventures


écrire :
d.durif@wanadoo.fr

découvrez
les albums photos
en cliquant sur le lien

en bas des articles
marqués de ce logo



mensuelle

Communale



Page

1

3
Le Progrès du  
04/05/06

Johan, une passion au rythme de la musique

25/12/06

Les miniatures de Jean Berry

13/11/07

Georges Nallet décoré de la légion d'honneur

octobre 08

Montagnes et vallées : volontaire en Equateur

Le Progrès du 12/05/2006

Johan, une passion au rythme de la musique

Tout petit déjà, les jouets se transformaient comme par magie en éléments de percussion, pour Johan Desprat, jeune homme de Jasseron,

Le rythme était déjà omniprésent dans sa tête.

En grandissant, vers l’âge de 10 ans, le cadeau d’une batterie allait de soit.

Pour se perfectionner il suit des cours pendant 5 ans.

Il acquiert une expérience qui lui permet d’intégrer ses premiers groupes de musique, vers l’âge de 11 ans, avec ses copains du voisinage, puis en transportant son matériel de plus en plus loin pour accompagner d’autres musiciens.

Durant ses années lycée sa passion ne le quitte pas et il se déplace régulièrement jusqu’à Ambérieu-en-Bugey pour jouer dans un groupe tourné vers le Heavy Metal.

Mais, jouer dans un seul groupe ne suffit pas à épuiser son énergie.

Tout en participant à « Guitare Mélodie » pendant trois années, il donne le rythme jusque dans six groupes différents.

Son entrée à l’école de la SCNF, l’oblige à ralentir ses interventions mais dès que la disponibilité revient les baguettes ressortent des étuis et il intègre de nouveau, plusieurs groupes.

Le niveau des représentations monte d’un cran.

Avec le groupe Ellipse, qui interprète des reprises de variété, il se produit un peu partout dans les environs.

Les habitants de Jasseron ont pu apprécier leur répertoire au cours de la vogue en 2005.

Il rythme également, des morceaux de rock dans un groupe de la région, mais aussi des reprises de « musique métal » avec Malégria, et surtout apprécie le professionnalisme qui règne dans le groupe bressan Totus.

C’est avec ce dernier groupe qu’il a entamé une tournée à travers la France depuis quelques semaines.

De nombreuses villes du sud mais également des régions de l’Est et du Centre de la France, ont accueilli et accueilleront Johan et son groupe pour une série de concerts au cours de l’année 2006.

Comble du bonheur, Johan vient de participer à l’enregistrement du dernier CD de Totus : « Totus décalé » qui est distribué à Bourg chez Esquisse production, rue Jules Ferry.

Une expérience qui lui a permis de découvrir une nouvelle facette du monde de la musique.

Avec un tel programme Johan n’est pas prêt d’arrêter de faire rouler ses baguettes sur les peaux de ses caisses claires, tom-basses et autres grosses caisses.

Note : le groupe Totus se produira à la « ferme à Jazz » à Bourg en Bresse le vendredi 26 mai à 20 h 30. Possibilité de réserver auprès de Esquisse Production au 04 74 23 75 13

 

Le Progrès du 25/12/2006

Les miniatures de Jean Berry

Jean Berry est un collectionneur passionné. Passionné de reproduction de modèles réduits.


Il a réuni des dizaines ou plutôt des centaines de petites voitures, de camions, de trains, d’engins militaires rangés dans des vitrines par catégorie.

Ce connaisseur a récupéré au fil de 40 années de recherche dans les brocantes, farfouilles et autres marchés, ce trésor qui rendrait fou de jalousie le Père Noël s’il le savait et pire s’il le voyait.

Il pourrait aussi tourner la tête au petit garçon qui se trouverait devant cet étalage de petites voitures à l’échelle 1/43ème, 1/18ème ou 1/35ème qu’il voudrait certainement prendre dans ses mains pour jouer.

Mais une collection comme celle-ci, n’est pas une collection de jouets mais bien de reproduction de véhicules qui ont pour certains déjà disparus.

En expert du domaine, Jean parle de ses miniatures dont il connaît tous les secrets de fabrication, les usines qui ont ou qui vont fermer, les nouvelles échelles qui n’arrangent pas forcément les collectionneurs et les valeurs de ces objets qui se font de plus en plus rares.

Le Progrès du 13/11/2007

Georges Nallet décoré de la légion d'honneur

Georges Nallet honoré lors de la cérémonie du 11 novembre pour sa récente décoration de la légion d'honneur pour ses faits d'armes

En mai 1953, Georges Nallet, appelé du contingent, breveté parachutiste se porte volontaire pour servir dans une unité combattante en Indochine.

Affecté au trente cinquième régiment d’artillerie légère, parachuté, il saute en unité constituée pour la deuxième fois sur Diên-Bên-Phu en mars 1954.

Artificier d’une batterie d’artillerie, il fait preuve durant la bataille, de qualités de courage de sang-froid et sera cité.

Le 7 mai à 17 h 30, après avoir vécu cinquante-six jours d’enfer, privé de munition, de renfort et comptant de nombreux blessés, le camp retranché est submergé par un adversaire supérieur en nombre.

Commence alors pour les survivants une longue épreuve, la captivité dont soixante dix pour cent ne reviendront pas des camps dits de rééducation de Vittming et cela en moins de 4 mois.

Georges fait partie d’une colonne de prisonniers.
Il va, quelques jours après, s’évader avec 2 camarades et après avoir erré 30 jours dans une jungle hostile, inconnue, le ventre vide et dans un état de dénuement total, il réussit l’exploit de rejoindre seul un poste ami.

Après avoir vécu ses péripéties douloureuses dont lui seul peut parler, il sera rapatrié sanitaire et libéré de ses obligations militaires.

Montagnes et Vallées octobre 2008

volontaire en Equateur


Claire Canciani

retour articles octobre 2008

 

Associative

locale