<%@LANGUAGE="JAVASCRIPT" CODEPAGE="1252"%> l'école


écrire :
d.durif@wanadoo.fr

découvrez
les albums photos
en cliquant sur le lien

en bas des articles
marqués de ce logo



mensuelle

Communale


L'école en 2022

26/02/22

Vandalisme à l'école

08/03/22

Le permis piéton pour les écoliers

27/05/22

Leçon de science naturelle en plein air pour les écoliers.

06/06/22

Une visite à la station d'épuration pour une sensibilisation des écoliers à la gestion de l'eau

22/06/22

Les tarifs de la cantine scolaire vont subir une augmentation conséquente

Le Progrès du 26/02/2022
Vandalisme à l'école

Pendant les vacances des individus mal intentionnés et certainement en manque d’occupation ont pénétré dans les locaux de l’école maternelle en occasionnant des dégradations.

Quelle a été la surprise de Anouck Besson, adjointe en charge de l’école, lorsque ce jeudi soir, elle a constaté une effraction dans l’école maternelle avec des vitres brisées avec un extincteur et des dégâts sur les portes.

En visitant les locaux, elle a pu constater que la salle de motricité des petits avait été visitée.
Les vandales s’en sont pris aux objets présents dans la pièce en cassant l’horloge, en utilisant le trampoline des enfants, en vidant les deux extincteurs de sécurité et en occasionnant d’autres dégradations.

En guise de signature humoristique, les visiteurs indélicats, ont laissé un message sur le tableau scolaire pour demander pardon des dégâts qui ont été faits, avec en guise de signature, des émoticônes souriantes.

Le maire pourrait accepter ces excuses si la ou les personnes qui se sont laissées aller à un moment de délire viennent se présenter à lui pour s’expliquer.

En attendant, une plainte a été déposée à la gendarmerie et des empreintes ont été relevées afin de lancer une enquête pour retrouver les auteurs de ces dégradations.

Suite à ce vandalisme, les élus et personnels communaux vont passer du temps à réparer ce qui peut l’être et la commune dépensera de l’argent à remplacer le matériel cassé au lieu de l’employer à des achats plus intéressants.

D.D.

Le Progrès du 08/03/2022
Le permis piéton pour les écoliers

A l’école de Jasseron la sécurité des déplacements est un sujet important. Au-delà de l’action menée récemment par la municipalité sur les déplacements "doux", les élèves sont sensibilisés aux règles de la sécurité routière.

Les enfants de CE2, de la classe de Monsieur Jacquinod travaillent sur la sécurité des déplacements des piétons.
Ils sont en train de créer des panneaux avertisseurs qu’ils disposeront près des points identifiés dangereux pour la circulation piétonne dans les rues du village.
"on espère que les voitures feront un peu plus attention aux piétons avec nos panneaux" expliquent les enfants.
"Ces panneaux seront installés pour que les voitures fassent attention aux piétons mais également pour que les piétons fassent attention aux véhicules" précise le maître d’école.

Un permis piéton pour les enfants.

En coordination avec Maxime Bouchard, élu municipal et ancien gendarme, la circulation des piétons a été un sujet d’étude pour les CE2.
La signification des panneaux d’indication, de danger, d’obligation ou d’interdiction a été expliquée. Les comportements à respecter pour circuler à pied dans les rues pour éviter les dangers ont été expliqués.
En finalité, ils ont passé un examen sous forme de questionnaire à choix multiple.
Tous ont réussi l’épreuve symbolique mais formatrice issue du programme national de prévention du risque piéton et ont reçu un certificat de la part de la municipalité présente ce vendredi 4 mars, pour les féliciter.

D.D.

Le Progrès du 27/05/2022
Leçon de science naturelle en plein air pour les écoliers.

Dans le cadre d’une convention entre le Syndicat du Bassin Versant de la Reyssouze, l’Office National des Forêts et la mairie, les enfants de l’école de Jasseron bénéficient d’animations de sensibilisation à l’environnement organisées par France Nature Environnement. Ces prestations sont financées par le le SVBR et le département.

Depuis le début de l’année, une intervention en classe d’animateurs extérieurs à l’école, a permis d’expliquer aux élèves de l’école de Jasseron, le circuit de l’eau de la source jusqu’à la mer à l’aide d’une maquette qui décrit le cycle aquatique.

Le parcours de l’eau domestique, du robinet à la station d’épuration avant de retrouver le circuit naturel des rivières a été étudié lors d’une deuxième demi-journée.

Le Jugnon comme support de cours

Ce mardi 24 mai, les CE2 de monsieur Jacquinot, après avoir pique-niqué au bord du Jugnon et réalisé de belles décorations d’art visuel sur le sol, ont travaillé sur la découverte de la faune locale de rivière.

Hélène Coulaud, de France Nature Environnement, après avoir accompagné le matin les CM2 pour étudier la faune et la flore entre la forêt et la rivière a captivé l’attention des écoliers en les faisant découvrir les petites bêtes présentes dans la rivière locale à différents endroits.

Ainsi, larves de salamandres, taureaux, écrevisses ou autres vers d’eau ont pu être identifiés

Une sensibilisation

Dans les semaines à venir, en classe, les enfants de l’école de Jasseron continueront leurs réflexions et leurs travaux sur l’eau et notamment sur sa qualité et les problèmes de pollution.

Les élèves de la classe de Monsieur Jacquinot, ont, également, en projet, la construction d’une maquette qui présentera le circuit de l’eau domestique afin de l’offrir à France Nature Environnement pour les aider dans les actions réalisées sur le sujet auprès d’autres enfants.

D.D.

Le Progrès du 06/06/2022
Une visite à la station d'épuration pour une sensibilisation des écoliers à la gestion de l'eau

Après la découverte de la faune et de la flore des rivières locales, les écoliers ont visité la station d’épuration pour comprendre le principe du traitement des eaux d’égouts.

Ce vendredi 3 juin au matin, les élèves de CE2 de Monsieur Jacquinot, accompagnés de quelques parents sont descendus à pied à la station d’épuration pour un travail de terrain sur l’environnement.
Sur place, Denis Ploncard, technicien spécialisé de Grand-Bourg Agglomération, a expliqué en détail comment les eaux usées sont traitées, depuis leur arrivée dans les tuyaux d’égouts, jusqu’au déversement, assainies, dans la rivière naturelle.
Il a tout d’abord montré, les déchets soi-disant biodégradables qui arrivent à la station. Ces lingettes, couches pour bébés, gants médicaux, masques COVID ou autres tissus de soins corporels viennent en masse boucher les filtres et diminuent la performance du matériel de traitement des eaux d’égout.
Puis il a expliqué le cheminement à travers les différentes étapes de clarification de l’eau et de séparation des boues.

Une visite pour un projet global

"Cette visite fait partie de notre projet d’étude du trajet de l’eau de la source du Jugnon vers la mer" explique Monsieur Jacquinot, le maître.
"Les enfants travaillent aujourd’hui sur le traitement des eaux que nous utilisons. De retour en classe nous allons utiliser les photos et ce que nous avons vu pour construire une maquette qui décrira le cheminement".

D.D.

Le Progrès du 22/06/2022
Les tarifs de la cantine scolaire vont subir une augmentation conséquente

Ce samedi 18 juin matin, c’est devant une vingtaine de parents d’élèves que Sébastien Gobert, le mairie et Anouck Delrieu, adjointe, ont présenté les changements du fonctionnement de la cantine et de la garderie périscolaire dès la rentrée prochaine.

"Je suis un peu déçu de constater que peu de parents d’élèves se soient déplacés pour cette réunion qu’il nous semblait important d’organiser puisque les tarifs de la cantine et de la garderie devraient subir une grosse augmentation à la prochaine rentrée scolaire" annonce le maire en début de réunion.
En effet, cette réunion organisée rapidement avait pour objectif d’informer les parents d’élèves de l’école de Jasseron, de ce qui les attendait dès le mois de septembre.

Un renouvellement de contrat avec des tarifs en nette hausse

Anouck Delrieu explique que le contrat passé avec l’association qui a remplacé le Groupe d’Animation Scolaire suite à sa dissolution en 2017 arrive à son terme.
Un nouvel appel d’offres a été lancé pour la gestion de la cantine et de la garderie.
Seule l’association en place a répondu en proposant des tarifs en très nette hausse.
Les parents présents ont écouté les explications des élus sur les raisons avancées de ces augmentations, mais ont plus réagi, non pas sur l’équipe d’encadrement qui est appréciée, mais sur la quantité des repas.
De plus, les repas qui étaient confectionnés jusqu’à présent par les cuisiniers de la maison de retraite voisine, seront réalisés et livrés par une cuisine centrale distante.

Des délais trop courts pour d’autres alternatives

Le maire a expliqué que d’autres scénarios que la signature du contrat proposé, peuvent être étudiés pour gérer les services périscolaires mais que les délais sont courts.
En fin de réunion, les parents se sont prononcés majoritairement pour la signature du contrat proposé par l’association en place dans un premier temps, pour limiter les risques d’absence d’encadrement des enfants à la prochaine rentrée mais en demandant que l’organisation de ces services soit réétudiée d’ici la fin du prochain contrat.
Ce sujet sera discuté et proposé au vote lors de la prochaine séance du conseil municipal qui se tiendra le mardi 5 juillet prochain

D.D.

 

 

 

 

 



Associative

locale