<%@LANGUAGE="JAVASCRIPT" CODEPAGE="1252"%> La vie locale à Jasseron en 2005


écrire :
d.durif@wanadoo.fr

découvrez
les albums photos
en cliquant sur le lien

en bas des articles
marqués de ce logo



mensuelle

Communale


Page

1

Le Progrès du  
18/01/2005
Stage de sensibilisation aux dangers de la conduite
24/02/2004

Mélange de cultures au restaurant de la Terrasse

26/02/2004

L'hiver en pente douce

25/03/2004

découverte des techniques de débardage à l'ancienne

25/03/2004

Le Point Info Emploi

31/03/2004

Nécrologie : Simone Péchoux


Le Progrès du 18/01/2005
Stage de sensibilisation aux dangers de la conduite

Vendredi 14 janvier, une douzaine de personnes, tous retraités, s’est réunie pour la journée, afin de suivre un stage de conduite automobile.

Après l’accueil par Jean-Louis Renaud et son équipe de l’Automobile Club de l’Ain, quatre moniteurs ont emmené les stagiaires dans des véhicules écoles afin de procéder à un « audit » de conduite automobile.

La fin de matinée et le début d’après-midi ont été mis à profit pour parler théorie, dans une salle communale prêtée gracieusement par la commune. En fin d’après-midi, des démonstrations de freinages ont été réalisées sur une voie de circulation déserte. Une autre séance de sensibilisation est programmée avec l’Amicale des retraités de Jasseron courant mars.

des stages pour les seniors
Sur l’année 2005, quinze stages de sensibilisation aux dangers de la conduite automobile post-permis pour les seniors se dérouleront dans le département de l’Ain. Ils sont organisés par l’Automobile Club Action Plus, section de l’Ain, et animés par le Centre de Formation d’Education Routière.
Ces stages se déroulent sur une journée de sept heures. Ils sont gratuits pour les participants et financés par le département et la préfecture.
Ils comprennent une partie théorique en salle et une partie pratique au volant d’une auto-école encadrée par des moniteurs diplômés.
Des tests ludiques sont proposés permettant de démontrer qu’entre la perception du danger et la réalité, le danger ne se trouve pas forcément où on le croit.

Témoignage de Paul, participant à cette journée :
« le matin je me demandais si j’avais bien fait de m’inscrire à ce stage. Je pensais que j’allais perdre mon temps.
Et bien, j’ai été surpris et impressionné par tout ce que ce j’ai pu voir et entendre lors de cette journée. La conduite sous la pluie, les risques en cas de verglas, l’anticipation, la visibilité, les distances, le port de la ceinture de sécurité, sont des sujets qui ont été abordés. Des présentations théoriques mais également réelles avec les explications des moniteurs d’auto-école au volant d ‘une voiture, nous ont permis de nous remettre en question sur la conduite automobile. Je pense que c’est bien et bénéfique de faire ce genre de stage de temps en temps. »

D.D.
retour articles janvier 2005

Le Progrès du 24/02/2005
Mélange de cultures au restaurant de la Terrasse

Ce vendredi 18 février l’Auberge de la Terrasse accueillait des représentants de la culture musicale, artistique et gastronomique dans le cadre du Circuit des Artistes en Revermont.

De la peinture avec l’exposition de Marie Ecochard, de la musique avec le groupe « Croquignol » et de la bonne chaire préparée sur le piano du chef Robert Joly, voilà ce que proposait Michelle et Bernard Benezeth dans leur restaurant, pour le dixième anniversaire de cette animation régionale.
Marie-Thé Cousança, vice-présidente de l’Association Touristique du Revermont était présente lors de cette soirée pour remercier les restaurateurs de leur fidélité depuis l’origine de cette animation régionale.
L’Auberge de la Terrasse accueillera vendredi 25 février, le groupe musical local, « les Musiciens du Soirs » qui accompagnera la dégustation de la tête de veau sauce gribiche prévue au menu.


Marie Ecochard est peintre autodidacte réalisant des huiles acryliques, des pastels et aquarelles.
Présente sur diverses expositions dans la région depuis 1996, elle actuellement en cours de création d’un atelier d’exposition avec Yves Bonnier à Mollon.
Ses toiles sont restées exposées plusieurs semaines à l’Auberge de la Terrasse.


« Croquignol » est un groupe de passionnés de « Bluegrass » depuis de nombreuses années. Christian Ecochard au banjo à cordes et à la flat guitare, Gilles Brevet à la mandoline et Daniel Chautard à la contrebasse forment ce trio régional. Outre des animations dans la région, Ils se sont produits un peu partout en France ainsi que dans de grandes villes des Etats-Unis.

Le Progrès du 26/02/2005
L'hiver en pente douce

Un rayon de soleil apparaît sur les coteaux enneigés du Revermont, et les enfants délaissent leur bonhomme de neige pour accompagner leurs parents et grand-parents retrouver les sensations de leur enfance.
On profite de la bonne neige qui est tombée en abondance ces derniers jours pour dévaler les pentes sur les luges.
Plaisirs et rires garantis.

Le Progrès du 25/03/2005
découverte des techniques de débardage à l'ancienne

Sur la demande d’une équipe de jasseronnais passionnés de chevaux, l’association « les Crins du Revermont » de Montagnat organise, le dimanche 3 avril, une journée de démonstration de débardage à l’ancienne

Dans le bois, derrière la zone artisanale, en face de la station d’épuration, des chevaux guidés par des spécialistes, utiliseront leur puissance pour déplacer et transporter les troncs d’arbres abattus dans la coupe d’affouage de cette année.

La population est invitée à venir découvrir ces techniques ancestrales de travaux forestiers et admirer la relation entre l’homme et le cheval indispensable pour obtenir un bon travail

Le Progrès du 26/03/2005

Le Point Info Emploi

En 1999, sous l’égide de l’Association « Accès Emploi », dans le cadre du Plan Local pour l’Insertion et l’Emploi (PLIE), quelques bénévoles de Jasseron se sont proposés pour accueillir les personnes à la recherche d’emploi afin de les aider dans leurs démarches et leurs investigations

Après avoir suivi une formation adéquat, ces volontaires se sont installés dans l’ancienne salle du conseil dans le bâtiment de l’école pour tenir des permanences.

Depuis, Muriel Bansillon a été embauchée comme animatrice et est venue rejoindre les bénévoles du village.
En juillet 2004, l’Agglo a repris la gestion directe des Points Infos Emploi et a décidé d’ouvrir un huitième PIE dans le quartier des Vennes à Bourg.

Au PIE de Jasseron, tous les premiers et troisièmes lundis de chaque mois, de 17 heures à 19 heures les personnes à la recherche d'informations ou de renseignements pour avancer dans leurs recherches d'emploi peuvent se faire aider dans les démarches administratives.

Des postes informatiques connectés sur Internet sont à disposition pour consulter, avec l’assistance des animateurs, les propositions d'emploi.
C'est également ici qu'on vient chercher de l'aide pour construire son curriculum vitae (CV), ou des renseignements sur des formations, sur des orientations professionnelles.
Le « réseau » constitué par ces points de rencontre a permis à plusieurs personnes de trouver un emploi par le tissu relationnel qui s’est construit petit à petit.

A Jasseron, les permanents reçoivent, même s'ils sont peu nombreux, des visiteurs de tous les âges et de tous les niveaux sociaux. Toute les personnes qui sont venues au PIE ont retrouvé une activité.

Le PIE de Jasseron fait partie des huit PIE que compte l'Agglo.
Il n'est pas réservé uniquement aux habitants de la commune et les personnes de l'extérieur sont également très bien accueillies.

Les lieux d'accueil des PIE de l'Agglo:
A Bourg
Centre social Amédée Mercier, 57 avenue Amédée Mercier les lundis de 14 heures à 16 h 30.
Centre social des Vennes, 2 rue Antoine Lorin les mercredis matin de 8 h 30 à 11 h 30
Centre social de la Reyssouze, 2 rue Alexandre Dumas, les jeudis matins de 9 heures à midi
Centre Social Pont des Chèvres, 41 place Alphonse Dupont, les vendredis matins de 9 heures à midi

A Jasseron les 1er et 3ème lundis de chaque mois de 17h à 19h dans la salle de l'ancienne mairie.
A Péronnas les jeudis après-midi de 14h à 16h30 dans la salle du Saix à la mairie.
A St Denis les Bourg les mardis matin de 9h à 11h30, 64 place de la mairie.
A Viriat les mardis après-midi de 14h à 16h30, 27 rue des anciens combattants.

Le Progrès du 31/03/2005

Nécrologie : Simone Péchoux

Comme son père René en 1959, c’est un 17 mars que , Simone Péchoux âgée de 69 ans nous a quittés à la suite d’une longue maladie.

Née en décembre 1935, Simone a passé toute sa jeunesse à Jasseron entourée de ses parents et de Marie-Thérèse, Armand et Gabriel, sa sœur et ses frères aînés.

Elle a eu la tristesse de perdre son frère Armand en 1985 à l’âge de 57 ans.
Après avoir travaillé quelques années à Ceyzériat, Simone a trouvé, au début des années 60, un emploi à Lyon qu’elle a occupé de nombreuses années.

A l’heure de la retraite, en 1995, elle quitte son domicile de Fontaines-sur-Saône, pour revenir dans sa commune d’origine, s’installer à côté de sa sœur Marie-Thérèse dans une maison au centre du village.
Très discrète, Simone garde néanmoins de bons contacts avec ses amis de la région lyonnaise, et aime retrouver ceux de la région de Jasseron.

Ayant fait don de son corps à la science, aucune cérémonie n’a eu lieu à l’occasion de son décès. Une messe sera célébrée à sa mémoire le samedi 2 avril à 18 heures à l’église de Jasseron.

Le Progrès présente ses sincères condoléances à sa famille et à ses proches.

 

 

Associative

locale