<%@LANGUAGE="JAVASCRIPT" CODEPAGE="1252"%> La vie locale à Jasseron en 2007


écrire :
d.durif@wanadoo.fr

découvrez
les albums photos
en cliquant sur le lien

en bas des articles
marqués de ce logo



mensuelle

Communale


Page

1

5
Le Progrès du  
03/08/2007

Les quartiers En Rize et Les Charmilles en fête

06/08/2007

Un brochet exceptionnel

06/08/2007

Jean-Christophe, du Revermont à l’océan

07/08/2007

Carnet blanc : Aurélie et Christophe

13/08/2007

Réouverture d’un commerce au village

21/08/2007

Carnet blanc : Sophie et Ludovic

22/08/2007

Une carrière au service des enfants

25/08/2007

Que d’eau ! que d’eau !

Le Progrès du 03/08/2007
Les quartiers En Rize et Les Charmilles en fête

Dominique et Jean-Louis Flachat étaient les hôtes de la fête de quartier En Rize - Les Charmilles ce samedi 28 juillet.

Une trentaine de voisins s’est retrouvée ou a fait connaissance à cette occasion autour d’un repas d’été sous un beau soleil.

Dans l’après-midi, une promenade a permis aux convives de visiter les sites typiques du quartier comme la source du Jugnon et le lavoir avant de traverser « les jardins » près de la salle des fêtes.
C’est tard dans la soirée que cette réunion conviviale et pleine de bonne humeur a pris fin.

retour articles août 2007

Le Progrès du 06/08/2007
Un brochet exceptionnel

Samedi matin 28 juillet, c’est au cours d’une partie pêche dans la rivière d’Ain, vers Chambod, que Dominique Gonzalès d’Ambérieu en Bugey a eu la joie et la fierté d’attraper un brochet exceptionnel.

1,16 m pour 12,555 kg voici les dimensions et le poids de ce beau poisson.

L’aide de son ami Gérald Wherle de Jasseron a été la bienvenue afin de venir à bout de ce beau brochet qui a été préparé à Jasseron.

retour articles août 2007

Le Progrès du 07/08/2007
Carnet blanc : Aurélie et Christophe

Samedi 4 août, Aurélie Bollé, aide soignante et Christophe Roset ouvrier agricole, domiciliés à Jasseron, rue Charles Robin ont échangé leurs consentements de mariage à la mairie puis à l’église de Jasseron

Meilleurs vœux de bonheur à ce jeune couple et félicitations aux parents.

retour articles août 2007


Le Progrès du 03/08/2007
Les quartiers En Rize et Les Charmilles en fête

Comment devenir marin, mécanicien, et savoir prendre de l’altitude ?

Le parcours de Jean Christophe jeune homme de notre village si éloigné de la mer répond à cette question.

De la montagne jurassienne à l’océan de Bretagne

Déjà enfant, l’univers de l’aviation fascinait le petit Jean-Christophe.

Adolescent, après avoir passé un BEP de mécanicien, il réussit son entrée dans une école à Lyon pour préparer un bac pro, lui permettant d’accéder à une poste dans l’armée et surtout dans la mécanique aéronautique.

Après ses 18 ans, étant accepté dans l’armée, il part un mois à Brest pour faire ses classes, suit cinq mois de cours à Rochefort puis obtient un poste sur une base aéronavale juste au dessous de Brest.

Après 5 année passées à Brest à travailler comme mécanicien sur des « Alouettes 3 », basées sur le navire militaire « la Jeanne d’Arc », Jean-Christophe changera de région et déménagera en septembre à Hyères, où il entretiendra un autre modèle d’hélicoptère : le « Dauphin ».

Ces années passées dans l’aéronautique navale lui ont permis d’accéder au grade de second maître (équivalent sergent), donc sous officier, mécanicien sur hélicoptère sur « la Jeanne »

Un métier sur terre, en mer et en l’air

Même si son activité ne l’amène pas à voler à bord de l’hélicoptère qu’il entretient, il a tout de même l’occasion, de temps en temps, de survoler des régions du monde et il compte déjà plusieurs heures de vol, notamment, à Djibouti, un vol au dessous du niveau de la mer ou vol « hypothalassique ».

Mais surtout son dernier grand souvenir c’est un récent tour du monde sur « la Jeanne d’Arc ».

Un périple de plus de 5 mois sur le porte hélicoptère qui a fait vivre à Jean-Christophe une expérience exceptionnelle.

Une manière d’apprendre la vie en commun en espace réduit, mais également une façon de s’ouvrir sur les différentes cultures lors des escales dans de nombreux pays.

Un voyage qui lui a fait découvrir le courage des navigateurs solitaires, notamment lors de la rencontre près de l’île de la Réunion avec Maud Fontenoy en pleine avarie de mât.

Durant trois jours les marins de « la Jeanne » ont escorté à distance sans l’assister la navigatrice largement médiatisée et ont pu apprécier son courage et son habileté pour réussir une réparation de fortune.

Pour sûr que Jean-Christophe, en quittant son Revermont a réussi à réaliser son rêve tout en exerçant un métier passionnant.

Un périple sur mer de plus de cinq mois
5 décembre 2006 : départ de Brest.
15 décembre arrivée à Split en Croatie. Départ le 19 décembre
30 décembre arrivée à Djibouti en passant par le canal de Suez le 23 et 24 décembre. Départ le 3 janvier 2007.
12 janvier arrivée à Cochin en Inde. Départ le 17 janvier.
25 janvier arrivée à Singapour en Indonésie. Départ le 30 janvier.
5 février arrivée au Vietnam terme du voyage. Départ le 10 février.

17 février arrivée à Port Kelang en Indonésie. Départ le 24 février.
12 mars arrivée à la réunion (après avoir escorté Maud Fontenoy). Départ le 17 mars.
22 et 23 mars mouillage à Mayotte.
1er avril arrivée à Djibouti. Départ le 5 avril.
10 et 11 avril, canal de Suez.
17 avril arrivée à Livourne en Italie. Départ le 21 avril.
30 avril, arrivée à Cadix en Espagne. Départ le 4 mai.
Arrivée finale à Brest le 8 mai 2007.
retour articles août 2007

Le Progrès du 13/08/2007
Réouverture d’un commerce au village

Depuis plusieurs années le café au centre du village était fermé.

Mais depuis quelques mois des travaux étaient en cours dans ce bâtiment à l’angle de la route de Meillonnas et de la route de Bourg.

Le bar du Revermont a enfin rouvert ses portes sous le nom de « Bar Saint-Antoine », Antoine étant le prénom du fils du nouveau « patron », Sébastien Guerry.

Ce commerçant connaît bien la commune puisqu’il y a passé toute sa jeunesse.
Cuisinier de formation, après avoir travaillé dans de nombreux établissements renommés, Sébastien a tenu un restaurant à Simandre-sur-Suran où il avait su attirer une fidèle clientèle.

Il est heureux de pouvoir participer à la vie de sa commune en ouvrant un établissement d’animation et de convivialité dans un cadre très sympathique, aux murs de pierres du Revermont.

Sébastien, en plus du bar, sert des menus du jour le midi ou, le soir, des repas sur commande pour les groupes.
Il compte bien participer à l’animation de la vie communale.
Des soirées à thèmes sont déjà programmées, un grand écran de télévision accroché sur un mur, permettra de suivre les événements sportifs entre copains, dont la coupe du monde de rugby prochainement.

Les jeunes comme les moins jeunes vont retrouver le lieu de rencontre qu’ils avaient perdu depuis le départ de « Marie ».

retour articles août 2007

Le Progrès du 21/08/2007
Carnet blanc : Sophie et Ludovic

Samedi 18 août, Sophie Colomb, professeur de mathématiques, domiciliée impasse des Alinières à Jasseron et Ludovic Charnay, technicien en électronique domicilié à Chevry ont échangé leurs consentements de mariage à la mairie puis à l’église de Jasseron


Meilleurs vœux de bonheur à ce jeune couple et félicitations aux parents.

retour articles août 2007


Le Progrès du 22/08/2007

Une carrière au service des enfants

C’est en 1985 que Josette Gauthier a débuté son nouveau métier de « nounou ».

Une vocation, puisque pendant vingt-deux ans, elle a accueilli et choyé pas moins de 38 enfants issus de 22 familles différentes.

C’est pour fêter son récent départ à la retraite que tous ces enfants, devenus pour certains adultes, se sont réunis aux Maisons-Rouges chez Josette et « Momo » accompagnés de leurs parents.

Une belle fête qui a permis à tous ces enfants et amis de lui souhaiter beaucoup de bonheur.
Malgré cette retraite, ses cinq petits-enfants se feront un plaisir de l’occuper…..

retour articles août 2007

Le Progrès du 25/08/2007

Que d'eau ! que d'eau !

Mardi 21 août, en milieu d’après-midi, au hameau du Canton, un gros orage a déversé en quelques minutes quarante-cinq millimètres d’eau provoquant un débordement des fossés. La route du Canton s’est rapidement transformée en un passage de rivière. Les pompiers ont été alertés pour palier à d’éventuels problèmes.

retour articles août 2007

 

Associative

locale