<%@LANGUAGE="JAVASCRIPT" CODEPAGE="1252"%> La vie locale à Jasseron en 2007


écrire :
d.durif@wanadoo.fr

découvrez
les albums photos
en cliquant sur le lien

en bas des articles
marqués de ce logo



mensuelle

Communale


Page

1

6
Le Progrès du  
05/09/07

Du vandalisme dans la commune

10/09/07

premier salon du modelisme de Jasseron

21/09/07

Souvenirs du club de basket dans les années soixante

23/09/07

Nécrologie Claude Mermet

24/09/07

Salon du modélisme : une belle réussite !

25/09/07

Nécrologie : Joseph Métras

30/09/07

Un nouveau gîte à Jasseron

Montagnes
et Vallées

Jasseron, une commune encore rurale ?

Le Progrès du 05/09/2007
Du vandalisme dans la commune.

Au début de l’été la commune de Jasseron a déjà été victime d’actes d’incivilité et de dégradations.

Ces derniers jours d’autres actes de malveillance ont été constatés, dont le « tagage » d’une façade de la salle des fêtes récemment refaite pour quelques milliers d’euros.

Le lavoir, mis en valeur au printemps par des élèves de l’école des Sardières, est utilisé par des individus inconscients des efforts faits par la collectivité pour rendre agréable le cadre de vie.
Ces personnes n’ont rien trouvé de mieux que de faire du feu sous l’abri du lavoir pour un barbecue, arrosé de bières dont les bouteilles vides et les emballages sont restés sur place, polluant ainsi le site.

Le maire, déçu par ces comportements irrespectueux et absurdes, souhaite que ces actes ne restent pas impunis et a déposé une plainte en gendarmerie.

Une surveillance accrue sera mise en place pour éviter d’autres actes de vandalisme.

retour articles septembre 2007

Le Progrès du 10/09/2007
1er salon du modélisme de Jasseron

Le premier salon du modélisme de Jasseron se déroulera le samedi 15 et le dimanche 16 septembre de 10 heures à 18 heures à la salle des fêtes

Cette manisfestation est organisée par des associations de Bourg et des alentours : « Bresse Mod’ailes » (aéromodélisme), « Maquettistes bateaux Bresse Revermont » (bateaux), « Bourg Mini Racing Car » (voitures), le club de figurines de la MJC de Bourg, « BB 1601 » (maquettisme ferroviaire).

A travers ce salon, les organisateurs souhaitent faire découvrir les diverses facettes du modélisme et maquettisme et démontrer la simplicité des ces activités grâce aux matériels exposés et aux explications fournies par les adhérents présents.

Des démonstrations de voitures radiocommandées auront lieu dans la cour de l’école toutes les heures pendant un quart d’heure. Les pilotes d’hélicoptères et d’engins militaires feront fonctionner leurs machines en alternance à la demie de chaque heure, sous réserve de modifications d’horaires.

Tarif entrée : 2 euros - buvette

retour articles septembre 2007

Le Progrès du 21/09/2007
Souvenirs du club de basket dans les années soixante

Une photo d’équipe de sport des années 60 retrouvée et les images d’un temps passé ressurgissent.

C’est avec un peu de nostalgie mais avec des souvenirs agréables que Andrée Dell’Aquila, à l’époque, Andrée Convert, joueuse dans l’équipe de basket de l’Union Sportive Jasseron Meillonnas se remémore :

Comment était organisé le basket au moment de cette photo ?
Au milieu des années soixante, nous étions âgées d’une quinzaine d’années.
L’équipe était constituée de jeunes filles de Jasseron et de Meillonnas, puisque le club était l’Union Sportive Jasseron Meillonnas (USJM)

A cette époque, il fallait faire du sport, « c’était bien….. ».
L’équipement passait au second plan.
Pas de vêtements à la mode, les marques n’avaient pas encore fait leur apparition.
De ce côté-là, c’était très simple.

Nous nous entraînions sur les deux terrains tracés sur la place André Galland qui n’avait pas encore cette dénomination.
Solange Débias entraînait les petits sur un des deux terrains.

Avant de jouer, les « nids de poule » qui s’étaient formé sur la plateforme était rebouchés. Les lignes de jeu étaient tracées au plâtre avec une petite machine sur roue sur les terrains en terre battue

Il n’y avait pas d’éclairage, alors les entraînements se déroulaient toujours avant la nuit.

Qui était votre entraîneur ?
Notre coach était Bernard Chanel qui est devenu par la suite le maire de Jasseron.
C’est d’ailleurs Madame Chanel qui a retrouvé cette photo.
Il était très rigoureux.
Il n’y avait pas de bruit pendant les entraînements et nous n’avions pas le droit de toucher nos adversaires.

Nous avions un très bon encadrement qui s’investissait beaucoup dans le club.

Comment se déroulaient les compétitions ?
Pour jouer, nous nous déplacions dans les villes et villages comme Belley, Marboz ….
A l’époque nous avions un bon niveau, nous étions en « excellence ». Monsieur Prevel et Bernard Chanel emmenaient juste le nombre de joueuses nécessaires car il n’y avait pas beaucoup de véhicules pour accompagner les équipes.

retour articles septembre 2007

Le Progrès du 23/09/2007
Nécrologie Claude Mermet

C’est dans sa soixantième année que Claude Mermet nous a quittés, emporté par la maladie en quelques semaines.

Claude est né le 4 février 1948 à Nantua.
Il a passé sa jeunesse à Oyonnax avant de venir s’installer en 1980 à Jasseron dans le quartier de Tiremale avec sa famille.

Avec Michèle, ils auront 2 enfants, Laurence et Patrice qui leurs donneront 4 petits-enfants, Mylène, Anthony, Romain et Thomas.

En mars de cette année, il prend sa retraite de la Mutualité Sociale Agricole où il travaillait depuis 1971.

En 1986 et 1987 il se met en disponibilité pour aider son fils Patrice à s’installer à l’Auberge de la Terrasse à Jasseron.

Claude était un passionné.
Il aimait ce que la vie lui offrait : sa famille, ses amis mais aussi le sport et la mécanique.
Joueur puis supporter de foot, il a gardé des copains dans ce sport qu’il a pratiqué de nombreuses années. Tous les dimanches matin, il allait supporter et encourager son petit-fils Romain sur les terrains de foot.
Mais il aimait aussi fréquenter les cours de tennis, les chemins du Revermont en VTT et les pistes de skis.
Récemment, il s’était équipé d’un vélo de route afin d’accompagner dans leurs sorties, un groupe du tennis club de Jasseron.

Claude aimait les vieilles voitures.
On a pu le voir circuler dans une Panhard qu’il avait remise en état, puis dans une Méhari.
Récemment, il est allé chercher de l’autre côté de la France une « Tangara » qu'il était fier de présenter à ses amis.

Il était adepte des randonnées à moto, réalisant de longues promenades en famille sur les routes de la région avec son copain Roger.

A Jasseron, sa gentillesse, sa simplicité, son éternel sourire manquent déjà à ceux qui l’ont côtoyé.

Le progrès adresse ses sincères condoléances à son épouse Michèle, ses enfants et ses petits-enfants.

retour articles septembre 2007

Le Progrès du 24/09/2007
Salon du modélisme : une belle réussite !

Samedi 15 et dimanche 16 septembre se déroulait à la salle des fêtes de Jasseron le salon du modélisme.

Encouragé par le beau temps, le public a littéralement envahi cette manifestation organisée par le regroupement de 3 associations de l’agglomération burgienne : Bresse Mod’ailes pour l’aéromodélisme, Maquettistes Bateaux Bresse Revermont pour le modélisme naval, Bourg Mini Racing Car pour le modélisme automobile.
Participaient également à cette manifestation : l’association BB1601 pour le modélisme ferroviaire, le pôle « jeu » de la MJC Bourg avec ses figurines ainsi que des modélistes indépendants pour la fête foraine, les maisons bressanes, la fabrication de moteurs à vapeur et de nombreux autres modèles réduits et miniatures.

Le public a pu admirer la qualité et la finesse de réalisation de certaines pièces, véritables « chef-d’œuvre », dialoguer et se renseigner auprès des constructeurs et propriétaires exposants.

Peut-être certaines vocations naîtront-elles après cette journée ?

Dans la cour de l’école communale était installé le circuit automobile Bourg Mini Racing Car dont les démonstrations de voitures de pistes et tout-terrains ont enchanté petits et grands.
Une évocation de la bataille de Normandie se déroulait sur le parking de la salle des fêtes avec les chars d’assaut, camions GMC, Jeep, véhicules porte-chars animée par la sympathique équipe de Gérard Bedet.

Pour la partie aérienne, une démonstration de vols de minis hélicoptères se déroulait sur la scène de la salle des fêtes.
Malgré l’encombrement et l’étroitesse des lieux, les visiteurs ont pu admirer la maniabilité et la qualité des vols de ces petites machines.

L’activité ferroviaire, quant a elle, se déroulait de façon permanente sur le magnifique stand de l’association BB1601, où le public reconnaissait la fidèle reproduction du viaduc de Cize ainsi que la gare communale et la rampe à flan de falaise le long de la rivière d’Ain.

Cette présentation n’était que partielle, le reste du réseau étant en cours de fabrication.

Une tombola couplée avec le ticket d’entrée a permis de gagner de nombreux lots.

retour articles septembre 2007


Le Progrès du 25/09/2007
Nécrologie : Joseph Métras

Né le 17 juin 1917, c’est à l’âge de quatre-vingt-dix ans que Joseph Métras nous a quittés après quelques mois de séjour passés à la maison de retraite Saint-Joseph de Jasseron bien entouré par ses enfants et sa famille.

Il était le dernier d’une famille de 8 enfants.
Ses parents après avoir tenu un commerce, viennent s’installer dans une ferme à Jasseron l’année de sa naissance.

L’été, à partir de 1924, il est « placé » chez le garde champêtre de la commune qui est aussi marguiller.

En 1930 il obtient son certificat d’études, avant de suivre pendant l’hiver 1932-1933 des cours d’agriculture à l’école de Carriat, où il obtient un diplôme.

Mobilisé en 1939, il participe, en 1944, à la résistance.

Le 21 mai 1946, il se marie avec Yvonne Pauget. Ils auront 6 enfants, dont 2 décèderont en bas âge, puis 9 petits enfants et 6 arrière petits-enfants .

En 1947, ils prennent en charge la ferme familiale, tout en gardant près d’eux les parents de Joseph dont ils s’occuperont avec beaucoup de dévouement jusqu’à leurs décès.

Ils ont eu la grande douleur de perdre leur fils Gilles en 1994.
En 1997, Yvonne décède, après plusieurs années de maladie pendant lesquelles il la soignera de manière admirable.

Se retrouvant seul, Joseph ou « Yoyo » pour ses amis, a su vieillir en restant ouvert, cherchant toujours à nouer des contacts, à s’informer et à faire de nouvelles connaissances.

Mais son histoire, c’est surtout celle d’un engagement sans relâche au service des autres et de son village.
Il a été membre de nombreuses associations de la commune dont le don du sang de 1954 à 1977, le comité de fleurissement, la CUMA, l’Union Sportive de Jasseron.
Il a tenu les postes de président de la fromagerie avant sa fusion avec la centrale laitière de Bourg en 1973, de secrétaire-adjoint puis de président des anciens combattants de Jasseron de 1991 à 2003.
En 1948, il rentre à la compagnie des sapeurs pompiers dont il est un membre dévoué et sportif.
Il devient sergent en 1965.
Il est décoré de la médaille d’argent en 1968, de la médaille de vermeil en 1977 et récemment de la médaille des anciens sapeurs-pompiers.

Le Progrès adresse à tous ses enfants, petits-enfants et arrière-petits-enfants toutes ses condoléances.

retour articles septembre 2007

Le Progrès du 30/09/2007
Un nouveau gîte à Jasseron

Depuis quelques années, Hélène et Maurice Nadal accueillent des touristes dans leur gîte de Pierres de Chalay.

Appréciant cette façon de rencontrer des gens de tous horizons, ils ont décidé d’augmenter leur capacité d’accueil.

Sur leur grande propriété, ils ont fait construire une nouvelle maison permettant d’accueillir 4 personnes.

Récemment ils ont souhaité faire découvrir cette nouvelle construction à leurs amis et voisins en les invitant à un apéritif, animé par les musiciens du soir.

Ce deuxième gîte de la famille Nadal, augmente la capacité d’accueil touristique de notre commune qui est très appréciée des gens de passage, en complément de celui de Nicole et René Revelut et de la chambre d’hôte de Cécile et Pierre Lamure.

retour articles septembre 2007

Montagnes et Vallées septembre 2007

Jasseron, une commune encore rurale ?

 

Associative

locale