<%@LANGUAGE="JAVASCRIPT" CODEPAGE="1252"%> La vie locale à Jasseron en 2010


écrire :
d.durif@wanadoo.fr

découvrez
les albums photos
en cliquant sur le lien

en bas des articles
marqués de ce logo



mensuelle

Communale


Page

1

2
6
7
8
Le Progrès du  
02/06/10

visite conférence du chateau féodal

09/06/10

La tour de Jasseron mise à l’honneur

10/06/10

Plus d’enfants, plus de nounous

21/06/10

Les fêtes de quartier sous la pluie.

30/06/10

première fête de quartier pour les habitants des Bonnes Terres

18/07/10

Réunion du quartier de Pierre de Chaley

20/07/10

premier concours de pétanque du Saint-Antoine

21/07/10

Alexandra l’esthéticienne

22/07/10

des cigognes en visite dans la commune

Le Progrès du 02/06/2010
visite conférence du chateau féodal

 

Le Progrès du 09/06/2010
La tour de Jasseron mise à l’honneur

A qui appartenait le château féodal de Jasseron, à quelle époque fut-il construit, quelle est son histoire, son avenir, comment à t-il traversé les siècles pour n’être plus que l’ombre de lui-même?

C’est ce qu’a découvert ou redécouvert la trentaine de personnes qui a assistée samedi à la visite-conférence du château organisée par l’office du tourisme de Bourg-en-Bresse Agglomération et l’association En Bresse, d’hier à aujourd’hui.

Après rappel des consignes de sécurité, liées notamment à un parcours difficile et une chaleur harassante, les visiteurs ont emprunté le chemin des poules pour se rendre jusqu’au château.

En cours d’excursion, une rencontre fortuite avec Jean François Genevois, auteur du livre « Le Château et la Seigneurie de Jasseron au Moyen-âge » et professeur d’Histoire, a rendu cette visite encore plus passionnante.

Arrivée au but, Rémi Riche, guide bénévole du jour et également Président de l’association En Bresse, d’hier à aujourd’hui, a rassemblé ses hôtes au milieu de la tour ombragée pour un voyage dans le temps et dans l’imaginaire de chacun.

Les dates clefs du château ont été rappelées, appuyées par de nombreuses photos.

Puis une visite des lieux, a permis à tous de prendre conscience de l’importance de la construction à l’époque de son apogée.

Une fois redescendu au village, une visite, reposante et rafraichissante, de l’église de Jasseron, édifice religieux datant du 13ème siècle, a clos cette animation destinée à mettre en valeur le patrimoine local.

SG

Le Progrès du 21/06/2010
Les fêtes de quartier sous la pluie.

Malgré la pluie persistante de ce samedi, trois fêtes de quartier sur quatre ont été maintenues à Jasseron.

Celles des quartiers des Maisons Rouges, des Bénonnières et de l’Hermitage.

Ces irréductibles jasseronnais ne se sont pas laissés impressionner par les conditions climatiques peu clémentes.

Conséquence : les chapiteaux constituaient le point commun de ces trois rassemblements.

Du côté des Maisons Rouges, c’est une soixantaine de personnes qui se sont retrouvées autour d’un bon repas chez les hôtes du jour : Christian et Véronique Lamur.

Tous sont venus perpétuer une fête annuelle qui est organisée depuis 29 ans maintenant.

Pour l’Hermitage c’est également soixante personnes qui se sont réunies avec toutefois nettement plus d’enfants. (Il semblerait en effet que les habitants de l’Hermitage aient tendance à se reproduire plus que ceux des Maisons Rouges).

Ici, les habitants ont du construire un abri de fortune pour protéger le barbecue et ses grillades.

Enfin, pour le quartier des Bénonnières, une quarantaine de personnes se sont données rendez-vous chez Laurence et Bruno Paclet, avec notamment l’arrivée de deux nouvelles familles dans ce quartier.

Autres points communs de ces réunions : la bonne humeur et la notion de partage puisque chacun participe à l’organisation générale

SG

Le Progrès du 30/06/2010
première fête de quartier pour les habitants des Bonnes Terres

Lire l'article

SG

Le Progrès du 11/06/2010
Plus d’enfants, plus de nounous

Devant l'augmentation du nombre de jeunes habitants de Jasseron, qui a nécessité en 2009 l'ouverture d'une classe supplémentaire, trouver une nourrice en mesure d'accueillir nos jeunes chérubins relevait de la course aux trésors.

Aujourd'hui la situation s'améliore sensiblement puisque deux nouvelles nounous ont reçu leur agrément.

Il s'agit de mesdames De Molina Séverine et Yantour Fatima.Cet agrément leur a été délivré par le Président du conseil général au terme d'une première formation d'une durée de 66 heures comprenant notamment l'apprentissage des gestes de premiers secours.

« Cette formation est en adéquation avec nos besoins et axée sur les relations enfants – nourrices.
Nous avons également reçu la visite d'une puéricultrice qui vérifie que le lieu d'accueil soit compatible avec la sécurité des enfants » déclare Séverine De Molina.

Après quelques mois de mise en situation professionnelle, elles devront suivre à nouveau une formation de 60 heures.

L'agrément ainsi délivré constitue donc un gage de sécurité et garantit une bonne qualité d'accueil pour les enfants gardés.

Toutefois, et malgré ces nouvelles assistantes maternelles, le déficit d'accueil des enfants est encore présent sur la commune de Jasseron.

« Nous sommes sans cesse solliciter par des parents désabusés qui ne trouvent pas de place pour accueillir leurs enfants. »

De bon augure pour les personnes en recherche d’emploi sur la commune.

SG

Le Progrès du 18/07/2010
Réunion du quartier de Pierre de Chaley

Initialement prévu le samedi 19 juin et repoussé notamment en raison des conditions météorologiques dramatiques de ce week-end, les habitants du quartier Pierre de Chaley se sont retrouvés ce samedi pour la 27ème année consécutive.

Cette fois ci, c’est chez Bernard Soret, également président de l’association des amis de Jasseron, qu’ils se sont réunis pour partager un repas et une après-midi de convivialité.
Environ 30 personnes étaient présentes avec notamment les doyens du quartier Simone et Paul Pauget, âgés respectivement de 90 et 89 ans.

Tous ont pu accueillir également un nouveau couple Elodie et Yannick Lombard.
Elodie est infirmière à Fleyriat et Yannick manipulateur en radiologie à la clinique Convert.

Chaque invité a apporté une entrée permettant de découvrir des spécialités régionales.

Le plat principal était composé de cuisses de poulet au vin jaune accompagné d’un gratin dauphinois, le tout préparé d’un ancien four alsacien.

SG

Le Progrès du 20/07/2010
1er concours de pétanque du Saint Antoine

lire l'article

SG

Le Progrès du 21/07/2010
Alexandra l’esthéticienne

Bonne nouvelle pour les jasseronnaises. Un local entièrement dédié à leur bien être vient d’ouvrir sur Jasseron grâce à Alexandra Chanel.

Cette esthéticienne propose, en effet, tous les soins nécessaires et indispensables à toute personne de la gente féminine : soins du visage, épilation, beauté des mains et des pieds, maquillage, soins du dos…

Après l’obtention de son CAP et BP d’esthéticienne à l’école Marie Claude Dumonceaux, à Bourg en Bresse, Alexandra Chanel exerce ses talents dans divers instituts et parfumerie de la région.

Puis, attirée par plus d’autonomie, elle décide de se mettre à son compte en faisant des soins à domicile.

Aujourd’hui et après 18 années d’expérience, elle complète son activité par la création de ce local basé à Jasseron pour encore mieux répondre aux attentes de ses clientes.

Selon Alexandra Chanel, certaines personnes « préfèrent sortir de chez elles pour s’offrir un moment de détente et d’évasion. »

La création de ce salon d’esthétisme vient renforcer l’équipe d’artisans et de commerçants de Jasseron et témoigne une nouvelle fois du dynamisme de ce village.

Alors, mesdames, n’hésitez pas une seconde : alors que vos maris vous délaissent pendant cette période de coupe du monde de football, offrez-vous ces petits plaisirs.


Adresse du local : 383, rue Julien Manissier à Jasseron
Soins sur rendez-vous au 06 85 50 31 89

SG

Le Progrès du 22/07/2010
des cigognes en visite dans la commune

Sur la route du canton, une trentaine de cigognes a élu domicile dans un champs de la commune.

Présentes depuis quelques jours déja, elles cohabitent en toute quiétude avec les vaches voisines et dubitatives.

L'histoire ne donne pas la raison de leur venue, mais pour ceux qui veulent un petit frère ou une petite soeur, il est l'heure de mettre un morceau de sucre sur le rebord de leur fenêtre.

Selon Jean de la Fontaine en effet, la cigogne lâche son colis lorsqu'elle se saisit de la friandise.

SG

Associative

locale