<%@LANGUAGE="JAVASCRIPT" CODEPAGE="1252"%> La vie locale à Jasseron


écrire :
d.durif@wanadoo.fr

découvrez
les albums photos
en cliquant sur le lien

en bas des articles
marqués de ce logo



mensuelle

Communale


Page

1

6
7
Le Progrès du  
03/01/15

Jean Christophe Champin, le météorologue de la commune

14/01/15

Lætitia et Bruce Vasse, les nouveaux pizzaïolos

16/01/15

Quand la « Charliemania » dégénère : des buralistes pris à partie ou insultés

13/01/15

4LTrophy :Étienne Gaillotet Frank Valentin sont dans les starting blocks

14/02/15

Les Marry poppin’s prennent l’option « Supercalifragilisticexpialidocious »

04/03/15

Les Mary poppin's organisent leur première bourse d’articles de puériculture

05/03/15

Adieu à Nicole Revelut

09/03/15

Carnet bleu : Hugo

10/03/15

Succès pour la première bourse aux vêtements de l’association Maryppoppin’s

10/03/15

Carnet rose : Louise

13/03/15

Deux fous du volant interpellés

Le Progrès du 03/01/2015

Jean Christophe Champin, le météorologue de la commune

Jasseron possède son propre météorologue. Jean Christophe Champin, depuis sa résidence implantée au quartier de l'Hermitage, suit de très près l'activité du dieu grec Ouranos, le dieu du ciel.

Il s'est découvert cette passion dès son plus jeune âge et c'est vers 10 ans qu'il a acquis son premier instrument de mesure. « Je me souviens, à l'époque tout le matériel s'achetait chez les opticiens. C'était du matériel sommaire qui valait relativement cher et qu'il fallait installer dans des conditions bien précises » précise cet agent SNCF, âgé de 44 ans.

C'est en lisant des livres, en observant et en se formant sur le tas qu'il a appris à se dépatouiller dans cette science inexacte qu'est celle de la météorologie.

Depuis, Jean Christophe a investit dans des outils plus performants et moins chronophage.

Il a en effet acheté, en 2005, une station semi-professionnelle et tient même depuis 2006 un site internet sur lequel les jasseronnais peuvent consulter la météo la plus locale possible.

Ce site vient d'ailleurs d'accueillir son quarante millièmes visiteurs.

En outre, il possède un ordinateur qui est entièrement dédié à son activité. A quand le lancement d'un satellite ?

Grâce à ces nombreux relevés, il est possible de connaitre le taux d'hygrométrie, le volume de précipitations, la température, l'orientation et la puissance du vent et surtout les prévisions des jours à venir.

Après presque 35 ans d'exercice, c'est d'ailleurs cette partie qu'il affectionne tout particulièrement. « Grâce à des modèles numériques et des éléments statistiques, j'essaie de prévoir la météo des prochains jours. Parfois, je me casse les dents mais souvent je suis dans le vrai, dit-il. » Dernièrement et fort de son expérience, il a accepté de mettre ses services au profit de la municipalité et plus précisément de la nouvelle station d’épuration pour laquelle certaines informations doivent être observées de manière rigoureuse pour un meilleur traitement de l'eau.

Pour consulter le site internet : meteojasseron.pagesperso-orange.fr

Le saviez-vous :

Depuis 2006 :

Le jour le plus chaud sur la commune a été enregistré le 19 août 2009 avec 38,7 °C.
Le jour le plus froid était le 29 février 2012 avec -14,9°C.
C'est d'ailleurs cette même année que sur les 29 jours que comptaient le mois de février, 25 ont vu des températures négatives.

Définition :
hygromètre : Appareil qui sert à mesurer l'humidité de l'air.
Anémomètre : Appareil permettant de mesurer la vitesse ou la pression du vent
baromètre : Instrument servant à mesurer la pression atmosphérique
Pluviomètre : Instrument météorologique destiné à mesurer la quantité de précipitations tombée pendant un intervalle de temps donné en un endroit

Luxmètre : capteur permettant de mesurer simplement et rapidement l'éclairement réel, et non subjectif. L'unité de mesure est le lux.

S.G.

Le Progrès du 14/01/2015
Lætitia et Bruce Vasse, les nouveaux pizzaïolos

C'est un nouveau couple que vient d'accueillir le restaurant pizzeria de Jasseron Un gars, Une Fille.

Bruce et Laétitia Vasse, tout juste mariés, ont donc pris la succession de Thierry et Karine partis s'installer à Villereversure.

Depuis mercredi, ils proposent une nouvelle carte, pleine de promesses et dont les plats, du burger aux pizzas en passant par les desserts, sont entièrement fait maison.

D'origines normandes et après un passage sur Lyon où Bruce a pu faire ses premières armes en qualité de directeur d'un Pizza Hut, nos deux pizzaïolos ont été séduits par le village et cette pizzeria de taille familiale.

Ils apprécient, depuis leur arrivée, l'accueil qui leur est réservé ainsi que les messages d'encouragement de leurs homologues commerçants. « Je m'occupe de la fabrication et de la cuisson alors que Laétitia, qui dispose d'un master en Management qualité, gère le service et la partie administrative » précise Bruce.

Âgés tous les deux de 26 ans, souhaitons leur un bel avenir dans leur entreprise.

Réservations : 04-74-47-92-12 Ouvert du mercredi au vendredi de 11h30 à 14h30 et de 18h30 à 23h30 et le samedi et dimanche de 18h30 à 23h30.

S.G.

Le Progrès du 16/01/2015
Quand la « Charliemania » dégénère :
des buralistes pris à partie ou insultés

Le buraliste a dû intervenir lors d’une échauffourée entre clients et amême « sorti » un homme trop virulent.

Il y en aura pour tout le monde, mais certains n’ont pas la patience d’attendre. Obligés de gérer la pénurie, les buralistes n’en peuvent plus de subir des clients parfois au bord de la crise de nerfs. « Charlie est au ciel mais le buraliste est en enfer », résume avec humour celui de l’avenue AlsaceLorraine, à BourgenBresse.
Son collègue de Jasseron témoignait, jeudi, des tensions autour de la diffusion de l’hebdomadaire satirique : « Ça a commencé ce matin avec un client qui m’a reproché d’afficher ma solidarité avec Charlie. Entre quelques
clients, le ton est monté parce que certains avaient réservé et partaient avec leur Charlie sous le braset d’autres ne comprenaient pas. Il y a eu une chauffourée et j’ai dû en sortir un du magasin. Moi qui étais à la manif dimanche, où c’était gentil, limite “gnangnan”, je me dis c’est pas les mêmes !
C’est lamentable qu’on se fasse insulter pour un journal pour lequel on n’est même pas commissionné. J ’ai l’impression d’être en période de guerre avec les tickets de rationnement. J’ai une collègue qui a même été obligée de fermer, car elle en avait ras le bol de se faire prendre à partie. » ?

F.B..

Le Progrès du 13/02/2015
4LTrophy :Étienne Gaillotet Frank Valentin sont dans les starting blocks

Dernière ligne droite pour Etienne Gaillot et son compère, Frank Valentin. Après presque un an de préparation, ils vont enfin concrétiser leur rêve et partir sur les routes du Maroc en participant à la 18 ème édition du Raid 4l Trophy.

Une année durant laquelle ils auront préparé leur voiture fétiche, levé des fonds, sollicité des sponsors et ficelé leur projet.

La dernière opération en date a d'ailleurs été la vente de stylos à l'effigie du raid ainsi que des pâtisseries sur la place du village.

Le mardi 17 février, ils partiront donc de Jasseron en direction du village-départ de Biarritz avant de traverser l'Espagne jusqu'à Algéciras où ils prendront le bateau pour le Maroc.

Ensuite, place aux grands espaces désertiques jusqu'à Merzouga, Ouarzazate, et Marrakech, le tout sur une distance d'environ 6000 kilomètres.

Au cours de leur périple, ils emporteront des fournitures scolaires et du matériel médical jusque dans le sud marocain qui seront remis à l'association Enfants du Désert.

Ces dons favoriseront la scolarisation des enfants du Sud Marocain.

Et comme il n'est jamais trop tard pour soutenir l'action de jeunes qui s'investissent dans des projets humanitaires, les dons sont encore les bienvenus.

4lgt2015.wix.com/les-geotrophistes
06 13 44 78 10

S.G.

Le Progrès du 14/02/2015

Les Marry poppin’s prennent l’option «Supercalifragilisticexpialidocious »

C'est la dernière née des associations jasseronnaises. Depuis juillet 2014, les Marypoppin's font raisonner leur dynamisme et leur motivation sur toute la commune.

Composée de 8 assistantes maternelles sur les 17 que comptent le village,

ce regroupement était attendu depuis longue date.

Par les parents, d'une part, qui soutiennent leurs actions et, d'autre part, par les nounous elles-même.

C'est donc sous l'impulsion de Marie Mendoza, l'actuelle Présidente, que l'association a vu le jour.

Partant du principe qu'on est plus forts à plusieurs que seuls, d'autres nounous l'ont accompagné dans sa démarche.

Cette dernière leur permet ainsi de se réunir, de partager leurs expériences, d'échanger sur leurs pratiques ou encore de s'offrir conseil et aide mutuels. "Il n'y a aucune concurrence entre nous, précise la Présidente.

Notre seul objectif est de nous organiser pour offrir un meilleur service aux parents et des prestations de qualité aux enfants.

Les enfants sont les grands vainqueurs de cette dynamique."

Convaincu par la nécessité et la bienveillance d'un tel projet, la municipalité leur a offert la possibilité d'utiliser les locaux de la garderie et de la bibliothèque pour se réunir.

Le sort de ce projet est toutefois suspendu à l'autorisation de la PMI et du dossier qu'elles présenteront prochainement.

En attendant, l'heure est à la mobilisation, à l'émulation et aux initiatives de toute part.

A ce titre, les Marypoppin's organiseront, le 8 mars, une bourse puéricultrice, vêtements et jouets pour enfants.

Les fonds ainsi récoltés permettront d'améliorer les conditions d'accueil des chérubins en proposant des activités partagées, des ateliers d'éveil ou encore des sorties collectives.

S.G.

Le Progrès du /03/2015

Les Mary poppin's organisent leur première bourse d’articles de puériculture

Dimanche, la dernière née des associations jasseronnaises, les Marypoppin's, organisera sa première bourse puériculture. A cette occasion, nous avons rencontré Marie Mendoza, la Présidente de l'association.

Comment s'annonce cette manifestation ?
Nous sommes très satisfaites du taux de participation.
Nous avons pour l'instant plus d'une quarantaine d'exposants qui ont réservé leur place, ce qui est au delà de nos espérances pour une première.
Nous avons des réservations de parents de Jasseron mais aussi de plusieurs communes voisines.
Tous les facteurs sont réunis pour que cette bourse se passe dans de bonnes conditions d'autant plus que beaucoup de parents nous ont promis de venir nous encourager.

Qu'allez vous proposer au cours de cette journée ?
Il s'agit d'une bourse puériculture.
Les exposants proposeront durant toute la journée des vêtements, du matériel ou des jouets au profit des bébés et des petits enfants.
Nous souhaitons nous adresser aux plus petits pour rester fidèle à la raison d'être de l'association et de ses membres, constituée uniquement d'assistante maternelle.

A qui profiteront les bénéfices dégagés par cette manifestation ?
Grâce aux bénéfices, nous achèterons du matériel au profit des enfants qui sont gardés par les assistantes maternelles membres de l'association.
Leurs conditions d'accueil seront ainsi améliorées pour leur plus grand bonheur.
Pour augmenter nos chances, nous vendrons égalementdes crêpes, des hots-dogs et des boissons.

Dimanche 8 mars, salle des fêtes de Jasseron. A partir de 7 heures pour les exposants et de 9 heures pour les visiteurs.

Marie Mendoza : Au bonheur des enfants

Elle réside sur la commune depuis 4 ans seulement et a déjà accédé au titre très honorable de Présidente d'association.

A 44 ans, Marie Mendoza est la première des Marypoppin's, association regroupant des assistantes maternelles exerçant sur la commune de Jasseron.

Après une première expérience dans la restauration en qualité de serveuse, c'est à l'occasion de la naissance de son second enfant qu'elle a souhaitée prendre une nouvelle orientation professionnelle.

Cela fait maintenant 10 ans qu'elle exerce ce métier aussi difficile que passionnant de nounou.

En arrivant sur la commune, elle a été surprise de l'isolement de ses homologues. « En Isére, d'ou je viens, je bénéficiais de l'accompagnement et des avantages d'un Relais d'Assistante Maternelle. Ici toutes les assistantes maternelles se connaissaient mais elles n'avaient aucun lien professionnel. Les seuls moments de rencontre se faisaient à la sortie de l'école.»

Partant de ce constat et n'étant pas femme à se résigner, elle est à l'origine des premières réunions puis de la création de l'association qui regroupe aujourd'hui 8 assistantes maternelles.

Depuis, les projets vont bon train : bourse de puériculture, dossier déposé à la PMI pour un travail en commun, locaux mis à disposition par la municipalité, souhait d'acheter du matériel en commun...Autant d'initiative qui témoignent de l'énergie de l'association et de la chance qu'ont nos enfants à être confiées à leurs éternelles nounous.

S.G.

Le Progrès du 05/03/2015
Adieu à Nicole Revelut

C'était une petite dame par la taille mais grande par le cœur.

Nicole Revelut, après 4 années de lutte contre la maladie, s'en est allée laissant derrière elle ses nombreux amis et sa famille avec René son mari, Gilles son fils et ses deux petits enfants, Antoine et Mattéo.


Née à Aix les bains le 17 septembre 1939, orpheline dès l'âge de 9 ans, elle aura très vite rejoint le Revermont puis Jasseron, grâce à sa rencontre avec René.

Leur union sera définitivement scellée le 19 octobre 1963.

Ne comptant pas leurs heures et leur peine, ils ont construit leur maison qu’ils ont habitée en 1969 avant la naissance de Gilles en 1970.

Durant toute sa vie, Nicole n'a eu de cesse de travailler.

D'abord en qualité d'employée à l’usine Morand puis en tant qu'assistante maternelle et enfin, avec son époux, au profit du jardin, de l’élevage des moutons, de l’huile de noix, de la pêche ou encore des coupes de bois.

Dévouée, elle donnera beaucoup de son temps et de sa gentillesse au profit d'associations locales et notamment pour le don du sang, le comité du fleurissement et surtout avec les Amis de Jasseron.

Elle en était devenue une pierre angulaire en contribuant notamment à l'élaboration de nombreux albums photos retraçant les souvenirs heureux.

En 1983, le décès de son fils Thierry à la suite d'un accident de la route, l'aura inévitablement très affectée.

Toutefois sa force, son courage et son amour pour son mari lui ont permis de rebondir pour ne laisser d'elle que le souvenir d'une personne rayonnante, au sourire éternel et à la générosité sans limite.

S.G.

Le Progrès du 09/03/2015
Carnet bleu : Hugo

Le Progrès du 10/03/2015
Succès pour la première bourse aux vêtements de l’association Maryppoppin’s

A chaque première manifestation, une association s'interroge sur l'accueil qui lui sera réservé par le public.

A ce titre, les Marypoppin's n'ont, à coup sûr, plus de soucis à se faire.

En effet, leur première bourse de vêtements et de jouets pour les bébés et les jeunes enfants a bénéficié d'un succès total.

43 exposants, une offre variée proposée par les vendeurs, des visiteurs nombreux qui n'ont pas été avares et une ambiance chaleureuse insufflée par le dynamisme de ces nounous d'enfer.

Tous auront, en outre, souligné la qualité de l'organisation et de l'accueil.

En marge de cette manifestation, les ventes de crêpes, de hot-dog ou autres plaisirs alimentaires ont contribué a augmenté la recette de la journée.

Rappelons que les bénéfices dégagés serviront à améliorer l'accueil des enfants placés sous la garde des nourrices membres de l'association.

Ces dernières ont en effet pour objectif de se réunir plusieurs fois par semaine en compagnie de leurs protégés et leur permettre ainsi de réaliser des activités en commun.

S.G

Le Progrès du /03/2015
Carnet rose : Louise

Le Progrès du /03/2015
Deux fous du volant interpellés.

Jeudi, vers 15 h 30, sur l’A40 à hauteur de Jasseron, les gendarmes de l’Escadron départemental de sécurité routière (EDSR) ont flashé une BMW535 GT à 217 km/h au lieu des 110 autorisés.

Bis repetita une heure après avec une Audi A6 à 174 km/h.

Les deux chauffards en ont été quittes pour une rétention de permis et le versement d’une consignation de 750 euros en attendant les suites judiciaires.

S.G.

 

 

Associative

locale