<%@LANGUAGE="JAVASCRIPT" CODEPAGE="1252"%> la mairie


écrire :
d.durif@wanadoo.fr

découvrez
les albums photos
en cliquant sur le lien

en bas des articles
marqués de ce logo



mensuelle

Communale


Page

1

Le Progrès du 14/01/2022
Pas de cérémonie de vœux de la municipalité encore cette année

comme presque partout en France, cette année les élus communaux ne pourront pas célébrer la nouvelle année avec leurs concitoyens et échanger physiquement.

Une déception sur laquelle, Sébastien Gobert, le maire, a bien voulu échanger avec nous.

Vous avez été contraints d’annuler la cérémonie des vœux prévue le 22 janvier à la salle des fêtes. Comment vous êtes vous organisés pour souhaiter une bonne année à la population ?

Cette situation est une véritable frustration pour nous. Nous n’avons pas la vraie vie d’élu que nous souhaitions, où nous devrions échanger largement avec les habitants.

Pour la deuxième fois nous ne pourrons pas organiser ce moment convivial de début d’année avec la population.

Étant donné les risques de contamination encourus, nous avons dû annuler la réunion à la salle des fêtes pour les vœux de la municipalité.

Nous avons déjà utilisé les moyens de communication du moment comme Panneau Pocket, le site internet et les autres médias numériques pour souhaiter une bonne année à nos concitoyens.

Nous avons prévu de réaliser une petite vidéo que nous diffuserons sur les réseaux sociaux et un bulletin papier sortira en janvier pour compléter les vœux de la municipalité.

Si on fait un retour sur 2021, quels points marquants retenez-vous ?

Nous sommes heureux d’avoir vu se réaliser des projets que nous avions promis pour la campagne électorale. La voie douce, la sécurisation des entrées du villages, et le city Park sont 3 chantiers importants parmi d’autres tout aussi essentiels que nous sommes très contents et fiers d’avoir finalisé.

Mais la vraie satisfaction est d’avoir réussi à nouer des relations de confiance auprès de nos partenaires pour qu’ils puissent nous soutenir techniquement et financièrement sur nos projets afin que ces chantiers pèsent le moins lourd possible sur le budget de la commune.


Comment prévoyez-vous l’année 2022 qui débute ?

L’année 2022 verra se continuer les multiples chantiers que nous avons lancés précédemment.

Mais en parallèle, cette année sera une année de réflexions, de concertations et d’études sur de gros projets structurants pour qu’ils puissent démarrer à partir de 2023.

Ainsi, entre autres, le projet "Coeur de village" et le pôle culturel et péri-scolaire seront notre "fil rouge" 2023 et devraient être nos sujets majeurs.

D.D.

Le Progrès du 17/01/2022
deux nouvelles secrétaires à la mairie

Depuis peu, deux nouvelles personnes sont présentes dans les bureaux de la mairie au service du public. présentation.

Suite au départ de Claudie Brevet, secrétaire de mairie à Jasseron depuis une dizaine d’années, une nouvelle secrétaire est venue la remplacer.
Dans le même temps, une personne est accueillie pour un stage de fin de formation professionnelle.

Frédérique, nouvelle secrétaire

Frédérique Maya habite dans le quartier de l’Alagnier à Bourg-en-bresse
Elle est maman de deux grands enfants.
Elle a travaillé dans le monde éducatif comme monitrice éducatrice puis assistante maternelle le temps d’élever ses enfants.
En reconversion professionnelle, suite à la volonté de changer d’activité et après un bilan de compétence, elle a obtenu un diplôme d’assistante comptable qui lui a permis de répondre à l’appel à candidature lancé par la mairie de Jasseron.

Le 6 décembre dernier elle a commencé sa nouvelle activité aux côtés de Marie-Caroline et Cindy à la mairie sur un poste d’assistante administrative et comptable.

"J’apprécie ce nouveau métier. Il me permet de m’engager dans la vie communale de rencontrer des personnes. J’ai beaucoup à apprendre mais c’est très intéressant. C’est un plaisir de m’intégrer dans cette équipe dynamique d’employés communaux et d’élus ".

Naima, stagiaire au secrétariat de mairie

Naima Mahi est une jeune maman de trois enfants qui habite à Jasseron depuis deux ans.

"Suite à mon déménagement, j’ai dû quitter mon poste de factrice. En arrivant à Jasseron, j’ai souhaité changer de métier. Je suis actuellement en reconversion professionnelle et je viens de suivre une formation d’employé administratif et d’accueil avec comme volonté d’intégrer une collectivité territoriale. Je suis ravie d’être présente à la mairie pour suivre un stage de fin de formation de 3 semaines auprès des secrétaires de mairie".

D.D.

Le Progrès du 22/01/2022
Quatre agents recenseurs vont parcourir les rues de la commune

La campagne de recensement 2022 va débuter.

Du 20 janvier au 19 février, Michelle Desprat, Michel Delrieu, Jean-Louis Guyot et Lou Kowacki, vont se partager les quartiers de Jasseron pour recenser tous les foyers de la commune.

Les informations récoltées donneront une bonne vision des habitants de la commune et permettront de déterminer les besoins de la population, entre autres, en termes de services publics comme les écoles, hôpitaux, infrastructures des transports, etc.
Les statistiques extraites de cette campagne de recensement alimenteront les bases de données nationales afin de mieux cartographier les régions de France.

comment se déroule le recensement ?

Une lettre du maire a été déposée dans les boîtes aux lettres pour prévenir du passage de l’agent recenseur. Ce dernier doit pouvoir présenter une carte tricolore signée par le maire, avec sa photo et son nom.
Les personnes recensées sont en droit d’exiger la présentation de cette carte et peuvent aussi vérifier son identité en contactant la mairie. La photo et le nom des agents recenseurs sont également affichés à l’extérieur de la mairie.

Le recensement par internet c’est mieux quand s’est possible

Les agents recenseurs déposeront des courriers chez les personnes à recenser ou dans les boites aux lettres pour leur remettre un document explicatif avec les codes de connexion au site le-recensement-et-moi.fr
Le recensement par internet est à privilégier. Cette méthode, qui existe déjà depuis 2006, permet de respecter les règles sanitaires du moment et laisse aux habitants la possibilité de pouvoir remplir le questionnaire lorsqu’ils le peuvent.
Le recensement est également possible en remplissant un document papier qui sera récupéré par l’agent recenseur ou déposé à la mairie.

D.D.

Le Progrès du 26/01/2022
Nettoyage et préparatifs pour le jardin communal

Il y a quelques mois la municipalité a acquis une parcelle de terrain au bord de la place Bernard Chanel, derrière la salle des fêtes, dans l’emprise des nombreux jardins du centre du village.

Dimanche matin 23 janvier, malgré le froid, quelques membres du groupe biodiversité de la municipalité se sont retrouvés sur cette parcelle de jardin.

Un état des lieux et un grand nettoyage ont été effectués pour, ensuite, mieux pouvoir se projeter dans la création d’un espace visant à promouvoir et développer la biodiversité.

Grillage, planches, clous plastiques, ronces ont été retirés. Le groupe a pu bénéficier de la benne de la commune pour faire un tri.

L’équipe de jardinier a apprécié ce moment très convivial et encourageant qui laisse présager de belles choses à venir pour notre environnement.

D.D.

Le Progrès du 12/02/2022
Une semaine éco-mobile en préparation pour les écoliers de Jasseron

Du 28 février au 4 mars 2022, le groupe de travail municipal sur l’éco-mobilité organise une semaine d’expérimentations de déplacements à l’école par d’autres moyens que les voyages individuels en voiture.

Afin de tester la faisabilité de solutions alternatives plus sobres que les déplacements actuels et habituels pour aller à l’école et pour éviter le nombre important de voitures autour des écoliers, trois types d’expérimentations vont être proposés sur trois différentes dates de la même semaine.
Ces expérimentations seront encadrées par des élus municipaux, des bénévoles et les parents qui souhaitent participer.

Trois journées pour tester de nouveaux modes de déplacements pour aller à l’école

Le lundi 28 février un atelier Pédibus sera organisé. Un pédibus est un ramassage scolaire piéton. Encadré par un ou plusieurs adultes, il fonctionne comme une ligne de bus, avec un point de départ, des arrêts, des horaires. Cela permet aux enfants de se rendre à l’école en marchant en groupe, de façon sécurisée.

Quatre "lignes" de pédibus ont été imaginées pour cet évènement.

Le mardi 1er mars les parents d’élèves pourront participer à un atelier covoiturage. Les habitants des hameaux du Canton, des Combes et des Maisons rouges, sont invités à s’inscrire sur le groupe Whatsapp"covoiturage École Jasseron" créé pour l’occasion, et accessible via la page Facebook de la mairie deux semaines avant l’évènement. Les familles vivant au village peuvent s’organiser dans leur quartier pour covoiturer également. Le jeudi 2 mars un atelier cyclobus permettra de faire de même que le pédibus, mais à vélo.

Deux adultes seront présents pour encadrer chaque groupe. Un parking sécurisé pour les vélos sera créé dans la cour de l’école.

Trois "lignes" de cyclo bus ont été imaginées pour cet évènement.

Un challenge de l’éco-mobilité pour tous les élèves de l’école le vendredi 4 mars.

Un challenge mobilisera toutes les classes et sera remporté par la classe comptant le plus d’élèves ayant fait le trajet domicile école en éco-mobilité.

Les familles souhaitant participer choisiront le mode de déplacement alternatif qui lui convient le mieux comme le covoiturage, pédibus, cyclobus, en lien avec d’autres familles.

Chaque famille souhaitant participer choisira le mode de déplacement de son choix parmi ceux des ateliers testés durant la semaine de l’éco-mobilité, et s’organisera avec les familles de son quartier pour mutualiser l’accompagnement des enfants.

Le permis piéton sera remis officiellement aux élèves de la classe de CE2 qui participe au programme national de prévention du risque piéton.

Plus de renseignements auprès de Lysiane COUSOT lysiane.cousot@gmail.com ou Adrien BOUR Adrien1bour@gmail.com

D.D.

Le Progrès du /03/2022
le recensement de la population est terminé

Ce jeudi 24 février, le maire et ses adjoints ont tenu a réunir pour les féliciter, Michelle Desprat, Michel Delrieu, Jean-Louis Guyot et Lou Kowacki, les quatre enquêteurs qui ont mené à bien la campagne de recensement démarrée il y a quelques semaines.

Après une bonne préparation de l’enquête, des visites chez les habitants, des contacts permanents avec Marie-Caroline Cattin, secrétaire de mairie et coordonnatrice du recensement pour notre commune, les données relatives au recensement de la population ont été recueillies dans de bonnes conditions.

On peut ainsi constater que Jasseron compte actuellement 819 logements d’habitation dont 706 logements pour résidences principales, 10 logements occasionnels et 16 résidences secondaires. 30 logements n’ont pas pu être enquêtés.

1 740 bulletins de recensement individuels ont été remplis lors de cette enquête.

D.D.

Le Progrès du 08/03/2022
une semaine sur l'écomobilité autour de l'école

Pendant la semaine qui vient de se terminer, du 28 février au 4 mars 2022, les arrivées des enfants à l’école le matin ont été animées par des expérimentations de déplacements différents que les transports individuels et habituels en voiture.

Chaque jour des solutions alternatives aux déplacements habituels ont été testées afin de mettre en valeur les déplacements doux et en groupe pour se rendre à l’école.

Une semaine qui a été très appréciée par les parents, mais comme l’annonce Adrien Bour membre du groupe "projet mobilité alternative de la municipalité "il faut transformer l’essai pour continuer à encourager les parents à délaisser les voitures."

Cette expérience a permis de confirmer les points noirs en termes de sécurité dans le village qui peuvent freiner l’utilisation des modes de déplacements doux.

Un représentant de l’association "mon village bouge" était présent tous les jours pour suivre l’opération et créer une fiche d’expérience qui sera mise à disposition des communes intéressées par le sujet.

Des moyens de déplacement écologiques pour aller à l’école.

Sur les quatre jours de la semaine scolaire, des élus municipaux, des bénévoles et les parents ont encadré les écoliers sur trois modèles de déplacements doux.
Le lundi, 37 enfants ont participé au pédibus. Ils ont été pris en charge à des stations prédéfinies sur plusieurs parcours et conduits de manière sécurisée à pied vers l’école.
Le mardi, le covoiturage prévu pour emmener les enfants à l’école n’a pas très bien fonctionné. Un travail de réflexion avec les parents va être engagé pour identifier les causes de cet échec.
Le jeudi, 13 enfants sont venus à l’école en cyclo bus qui est le même système de "ramassage scolaire" que le pédibus, mais à vélo.
Le vendredi, plus de la moitié des écoliers est venue à l’école en mode "doux". Les initiatives ont été libres pour le même circuit. Les enfants et leurs parents ont fait preuve d’une imagination débordante et amusante pour se rendre à l’école. A l’arrivée devant l’école, aux vélos, sont venus s’ajouter les trottinettes, les draisiennes pour les tout-petits et on a même pu apprécier l’arrivée d’enfants à dos de poney.
Les passages dangereux ont été protégés par les membres du groupe mobilité, élus et habitants, participant à l’opération.

Un challenge de l’éco-mobilité pour les classes de l’école le vendredi

Le dernier jour de l’expérience, un challenge de la classe qui a compté le plus d’élèves ayant fait le trajet domicile école en éco-mobilité a été remporté par les CE2 de monsieur Jacquinod.
Les enfants ont apprécié ces déplacements en groupe avec leurs camarades. Ils ont reçu des petits cadeaux pour les récompenser.

"mon village bouge" aux côtés de la semaine écomobilité de Jasseron

"Mon village bouge" est une initiative lancée en 2020 par deux associations : autosBus et Bourg Nature Environnement (BNE). Elle est coordonnée avec la Communauté d’agglomération du Grand Bourg (GBA). Elle fait suite à d’autres initiatives citoyennes visant à répondre au défi de l’urgence climatique.

Dix villages de la périphérie de Bourg-en-Bresse partagent des idées et des expériences sur les possibilités de déplacements plus doux et écologiques.

Cette semaine, monsieur Toulemonde, impliqué dans cette initiative est venu chaque matin en vélo électrique de Jounans pour suivre la semaine écomobilité organisée par le groupe éco-mobilité de Jasseron.

Le retour d’expérience de cette animation, sera traduit sous forme d’une fiche qui sera mise à disposition des autres communes pour les aider à travailler sur des actions sur le même sujet.

D.D.

 

Associative

locale