<%@LANGUAGE="JAVASCRIPT" CODEPAGE="1252"%> l'animation municipale en 2017


écrire :
d.durif@wanadoo.fr

découvrez
les albums photos
en cliquant sur le lien

en bas des articles
marqués de ce logo



mensuelle

Communale


Page

1

Le Progrès du 10/01/2017

Voeux municipaux

Dans cette nouvelle grande communauté d’agglomération du bassin de Bourg en Bresse, Jasseron doit se faire entendre pour défendre les intérêts de la commune

Répondant à l’invitation de la municipalité, de nombreux Jasseronnais, se sont retrouvés, samedi soir, à la salle des fêtes, pour la traditionnelle cérémonie des vœux du Maire.

Après avoir évoqué les dramatiques attentats qui ont touché le pays, en 2016, Alain Mathieu, Maire de Jasseron, a salué le travail de son équipe et l’investissement de chacun d’entres eux, avec comme objectif principal d’apporter un service rendu aux habitants de qualité.

« Depuis le 1er janvier, indiquait l’édile, une agglomération ‘’XXL’’ vient de voir le jour. Dans cette grande communauté d’agglomération du bassin de Bourg en Bresse, Jasseron doit se faire entendre pour défendre les intérêts de la commune. Nous serons participatifs, constructifs, à l’écoute mais plus que jamais vigilants ».

C’est en évoquant les faits qui se sont déroulés en 2016, que le Maire a poursuivit son allocution : conjoncture économique difficile (depuis 2014, la commune a perdu 63000€ de ressources émanant de l’état), l’activité agricole (le nombre d’agriculteurs est passé de 38 en 1988 à moins de 10 aujourd’hui)

. « Le recensement qui a eu lieu l’an dernier, donne une population de 1760 habitants. Jasseron a évolué démographiquement de 500 habitants depuis l’année 2000 ».

Alain Mathieu, a également évoqué les actes d’incivilités qui ont touché la commune : dégradations de la façade de la salle des fêtes ou les dépôts d’ordures sauvages : « Des actes stupides et onéreux pour le contribuable ».

2017, sera marquée par l’arrivée d’un médecin (Marcela Mogosanu) « Concernant ce dossier, le conseil municipal a mis tout en œuvre pour répondre à la demande des habitants ».

La finalisation du projet d’agrandissement de la bibliothèque et de la garderie dans les anciens locaux techniques, la création d’un city park, la sécurisation concernant les piétons à l’entrée de Jasseron sur la RD 936, la rénovation des locaux des pompiers, et le développement de la fibre sur la commune, sont autant de projets qui vont continuer à dynamiser et à faire bouger Jasseron !

R.M..

Le Progrès du 29/01/2017

La secrétaire de Mairie a tiré sa révérence !

Près de 80 personnes s’étaient données, rendez-vous, vendredi soir, à la salle des fêtes de Jasseron, afin de fêter le départ à la retraite, de la secrétaire de Mairie : Marie-Agnès Convert.

Après 42 années passées au service de la commune, elle a fait valoir ses droits à la retraite.

« Durant toutes ces années, soulignait le Maire, Alain Mathieu, Marie-Agnès a été de bons conseils. Elle a travaillé avec quatre Maires : Henri Métras, qui l’a recrutée, en mars 1975, Bernard Chanel, Bernard Dupin, et moi même. Durant son parcours unique, elle a suivi le développement de Jasseron : de 700 habitants, au moment de son embauche, jusqu’aux 1700 que compte la commune aujourd’hui. Notre village, ses élus successifs et les habitants lui doivent une grande reconnaissance pour le travail accompli. C’est plus que du dévouement, concluait l’édile Jasseronnais, je devrais dire que c’est un sacerdoce ».

Avant le verre de l’amitié, Bernard Dupin, et d’anciens élus ont tenu, également, a évoquer quelques souvenirs et anecdotes, quant à leur travail avec Marie-Agnès.

Dans la salle, certaines personnes, en plaisantant, s’interrogeaient « Mais combien de mandats, a-t-elle fait ? ».

R.M..

Le Progrès du 13/03/2017
les nouveaux électeurs reçus en Mairie

Alain Mathieu, Maire de Jasseron, accompagné de plusieurs élus, a procédé à une remise officielle de cartes d’électeurs aux jeunes administrés de la commune.

Sur les 22 personnes invitées, 7 seulement avaient répondu à l’invitation.

C’est samedi après-midi, dans la salle du conseil municipal, symbole de la vie politique locale, que la cérémonie s’est déroulée. Un moment au cours duquel, l’édile Jasseronnais, n’a pas manqué, de rappeler aux nouveaux électeurs, l’importance du droit de vote.

« C’est un acte civique et citoyen, c’est aussi un devoir nécessaire, pour le bon fonctionnement d’un pays, mais aussi d’une commune. Chaque mois, vous pouvez, venir assister au conseil municipal, a conclut Alain Mathieu ».

Dans le même temps, le Maire, a également remis le livret citoyen, en rappelant les prochaines échéances, que seront les élections présidentielles et législatives.

R.M..

Le Progrès du 18/03/2017
les associations préparent leur forum

La quasi-totalité des associations Jasseronnaises était représentée, jeudi soir, dans la salle du conseil municipal, à l’occasion de la réunion annuelle, avec les élus.

Un rendez-vous, qui cette année, revêtait un caractère particulier, puisque le principal sujet à l’ordre du jour, était la préparation du 1er forum des associations.

« Cette réunion, a pour vocation de se rencontrer, pour faire le point, indiquait Gérard Mucke, 4ème adjoint, en charge de la vie associative culturelle. C’est une soirée d’échanges, entre la municipalité et les acteurs de la vie associative et du bénévolat ».

Le forum aura lieu, à la salle des fêtes, le vendredi 19 mai, et plus d’une vingtaine d’associations sera présente.

« Lors de cette rencontre, poursuivait l’adjoint, nous souhaitons, en priorité, cibler les nouveaux habitants de la commune, afin de leur exposer toutes les associations qui font vivre le village ».

Jeudi soir, chaque représentant, a évoqué les différents outils utilisés pour ce forum : diaporama, film, démonstrations.

« Nous voulons que ce soit vous, les acteurs de cette soirée, concluait le Maire, Alain Mathieu. La municipalité est bien entendu à vos côtés, pour vous aider ».

R.M..

Le Progrès du 29/03/2017
Bilan à mi-mandat du Maire de Jasseron

Aujourd’hui, un maire ne doit pas s’accrocher à son village !

Entré au conseil municipal de Jasseron, en 2001, Alain Mathieu, trois ans après son élection, dresse le bilan de son premier mandat de Maire.

- A mi-mandat, quelles sont les réalisations annoncées dans votre programme, qui se sont concrétisées ou qui vont l’être dans les prochains mois ?

- L’achèvement de la nouvelle station d’épuration des eaux usées (le projet avait été lancé par l’ancienne équipe municipale) a été l’une des réalisations, la plus importante.

Cet outil était nécessaire, afin de faire face aux évolutions démographiques de Jasseron (1760 habitants à ce jour) et aux exigences environnementales.

Le centre technique municipal qui a été construit en 2015, est aussi une excellente réalisation.

Les conditions de travail des employés s’en trouvent grandement améliorés.

L’agrandissement du local des pompiers, la mise en place du numérique au groupe scolaire et du conseil municipal jeunes vont intervenir d’ici la fin de l’année.

- Comment faire face à la baisse budgétaire de l’état qui met un frein à tous vos projets ?

- En effet, chaque année, il faut pratiquement faire autant, avec moins de moyens !

Nous avons d’autres projets dans les cartons, comme l’agrandissement de la bibliothèque, mais tout est lié au financement.

L’équipe municipale pense essentiellement à l’intérêt collectif, et cherche en permanence, à répondre aux attentes des Jasseronnais.

La mutualisation des moyens, avec d’autres communes peut être une solution.

Aujourd’hui, un maire ne doit pas s’accrocher à son village !

- Le travail de Maire est aujourd’hui, un véritable sacerdoce, et les responsabilités sont importantes.

Etes-vous prêt, à repartir dans trois ans ?

- Dans la gestion d’une commune, il n’y a pas que le Maire qui compte.

C’est toujours un travail d’équipe.

C’est une fonction qui me plaît, même si les règles changent.

Un Maire doit pouvoir faire des choses, en privilégiant la proximité.

Un prochain mandat dans trois ans ?

Oui, sauf si entre temps, le Maire d’une commune perd la plupart de ses compétences !

R.M..

Le Progrès du 18/05/2017

21 associations réunies pour un forum découverte

L’une des façons de participer à la vie d’un village, est sans aucun doute de faire partie d’une association.

C’est justement dans le but de faire connaître les associations qui existent sur la commune, que la municipalité Jasseronnaise, organise vendredi, la soirée des associations et du bénévolat.

Un moment fort, que les élus, et en particulier Gérard Mucke et Jean-Philippe Boudron, préparent avec beaucoup d’abnégation. « 700 foyers de la commune ont reçu l’invitation, et nous avons également demandé aux responsables d’associations de relayer l’information, précisent les deux organisateurs. Les associations, ont bien joué le jeu, et 21 seront présentes à ce forum. Nous avons ciblé en priorité les nouveaux habitants, mais ce rendez-vous va également permettre à chacun de collecter des informations auprès des différents responsables d’associations».

Après un accueil fait par le Maire Alain Mathieu, les différents représentants, à tour de rôle vont présenter de différentes façons (parfois humoristique ou théâtrale) leur association.
A 20 heures à la salle des fêtes - soirée gratuite ouverte à tous

R.M..

Le Progrès du 22/05/2017

Soirée des associations : un bilan mitigé

« Toute initiative n’est pas vaine », c’est par cette phrase que Gérard Mucke, adjoint au maire, résume la soirée des associations et du bénévolat, organisée vendredi soir à la salle des fêtes de Jasseron.

Un rendez-vous que la commission vie associative avait souhaité conviviale, fédératrice et ouverte aux nouveaux habitants du village.

Si les deux premiers points le contrat a été largement rempli , c’est sur la participation des Jasseronnais ‘’fraîchement’’ arrivés sur la commune, que l’objectif n’a pas été atteint.

« 24 associations ont répondu présent, souligne l’élu, et toutes ont joué le jeu, de par leur implication et leur participation. Nous avons opté sur un nouveau format d’organisation de cet évènement, et cela a satisfait les 150 personnes présentes. Il est important de retenir que les associations affichent un réel dynamisme, et les échanges ont été positifs ».

Durant la soirée, les responsables d’associations ont présenté leurs activités. Certains n’hésitant pas à se mettre en scène, apportant une bonne dose d’humour à cette manifestation.

R.M..

Le Progrès du 05/11/2017
L’extinction de l’éclairage public semble faire l’unanimité

6000€ d'économie par an pour la commune

Depuis lundi soir l’éclairage public sur la commune de Jasseron s’éteint à partir de 23 heures et jusqu’à 5 heures du matin, un changement de fonctionnement qui fait suite une décision validée par les élus lors du dernier conseil municipal.

« Cette décision s’inscrit dans le cadre des orientations du plan climat et de la réduction de la consommation d’énergie explique Alain Mathieu, Maire. L’achat et l’installation d’horloges astronomiques avait été décidé l’an dernier.
Aujourd’hui ce projet qui se concrétise se chiffre à environ 23800 €(qui comprend également la mise en conformité de 20 armoires électriques) , à la charge de la commune ».

« Cette dépense poursuit Christian Chatel, adjoint à l’urbanise sera amortie sur 4 ans.
A terme, les économies représenteront plus de 6000€ par an ».

Incidence sur la circulation routière ou hausse des incivilités sont souvent des arguments avancés par les opposants à cette coupure d’éclairage.

« La Gendarmerie Nationale n’a relevé aucune augmentation des incivilités et d’actes délictueux dans les communes qui ont opté pour cette coupure d’éclairage indique le Maire.

A Jasseron les grands axes routiers (RD52 et RD 936) en direction de Bourg, Ceyzériat, Meillonnas et le Col de France seront maintenus éclairés. Tous les Jasseronnais ont été informés conclut l’édile : par la presse et par des flyers mis dans les boîtes aux lettres des 538 foyers concernés ».

Jasseron ‘’emboîte le pas’’ à des milliers de communes Françaises qui par ce biais trouve une solution parmi d’autres pour économiser de l’électricité et de l’argent !

Gérald Tabouret : " Circulant principalement en scooter ou en voiture, ce changement ne me dérange pas.
A ma connaissance, peu d'habitants déambulent la nuit dans les rues, donc là encore je ne vois pas ce qui s'opposerait à cette décision municipale , qui, je le présume, va dans le sens de la réduction du budget communale et d'une diminution du gaspillage de l'énergie ! "

Bernard Soret : " De plus en plus de communes limitent l'éclairage de nuit avec pour objectif de réduire la facture énergétique et les pollutions lumineuses.
L'enjeu n'est pas de basculer dans le noir complet à tout prix.
Il s'agit plutôt de s'interroger sur la pertinence d'éclairer certains endroits.
Je considère que la démarche entreprise par le conseil municipal répond à ces objectifs "

Jean Depery " pour ma part, si cela permet de faire des économies à la commune, bien sur que je suis pour l'extinction des lampadaires ".

R.M..

Le Progrès du 06/11/2017
Le repas du CCAS rassemble une soixantaine de personnes

C’est à la salle des fêtes de Jasseron que s’est déroulé, dimanche, le traditionnel repas du CCAS (Centre communal d’action sociale).

Une quarantaine d’aînés (dont la doyenne Simone Pauget, 97 ans) auxquels s’étaient joints Alain Mathieu, Maire de Jasseron, quelques élus et présidents d’association ont participé à ce rendez-vous convivial organisé pour les Jasseronnais de 75 ans et plus.

Dans une salle joliment décorée par les enfants de l’école communale les convives ont pris place afin de partager un repas confectionné par le restaurant Jasseronnais ‘’un gars, une fille’’.

Dans l’après-midi, c’est la chorale de Corveissiat qui est venue apporter une touche festive et musicale à cette manifestation, qui chaque année est appréciée de tous.

R.M..

Le Progrès du 20/11/2017
les incivilités coûtent à la commune

Cela fait un an que les murs de la salle des fêtes ont été tagués par diverses inscriptions. « Je ne suis pas pressé de faire effacer ces inscriptions, avait déclaré le Maire, au lendemain des faits.

Il faut que les habitants se rendent compte à quel point les incivilités peuvent aller ».

Quelques semaines plus tard les inscriptions avaient été succinctement repeintes.

Mardi les services techniques ont définitivement fait oublier ces méfaits en repeignant les murs.

« Nous sommes obligés de passer deux couches de peinture pour tout faire disparaître explique Denis Ploncard, employé communal.
Ensuite nous allons appliquer une couche de résine sur l’ensemble pour un meilleur nettoyage au cas ou ! ».

Plusieurs fois les projecteurs installés sur le mur ont également été détériorés.
« Un projecteur à détecteur de mouvements va être installé au plus haut du mur précise l’employé Jasseronnais ».

Une caméra pourrait-être installée près de ce lieu de rassemblement nocturne, c’est en tout cas l’idée qui avait été avancée par les élus il y a quelque temps

R.M..

Le Progrès du 24/11/2017
Création prochaine d’un point de services La Poste Relais

la volonté commune de la Mairie et de la Poste est de renforcer l'accès aux services postaux sur une plage horaire élargie.

On peut dire, que suivant l’expression consacrée, qu’après 30 années de bons et loyaux services, Laurence Bouvard, vient, pour des raisons personnelles de cesser son emploi à la poste communale.

Mardi soir, elle a définitivement quitté l’agence postale implantée Place Galland.

« J’avais vraiment envie d’arrêter pour me consacrer à autre chose explique-t-elle.
J’ai pris cette décision en avril ».

Un choix qui va prochainement entraîner des changements dans les habitudes des Jasseronnais mais aussi de tous ceux qui fréquentaient l’agence.

En effet, suite à une récente délibération du conseil municipal la ‘’postière’’ ne sera pas remplacée et l’agence postale fermera ses portes à la fin de cette année.

« Jamais je n’aurais pensé que mon départ entraîne la fermeture de l’agence indique Laurence.
J’ai toujours travaillé seule, durant toutes ces années, pour moi c’était un peu ‘’mon entreprise’’, je connaissais beaucoup de monde, je prenais le temps d’échanger, et en plus il y avait du monde.
Aujourd’hui j’ai quelques inquiétudes sur la suite du service apporté aux habitants, pourtant Jasseron continue d’évoluer en terme de population.
Je pars avec le sentiment que mon travail n'est pas reconnu ! ».

De son côté la municipalité se veut rassurante.

« La création d’un point service La Poste Relais chez un commerçant est bien sur un choix de la Mairie mais c’est aussi une volonté commune avec la Poste de renforcer l’accès aux services postaux.
Les habitants ont le droit de s’interroger, mais ce transfert au tabac presse ne va rien changer indique le Maire Alain Mathieu.
Ceci va également pérenniser l’activité commerciale au sein de la commune ».

« Début 2018, les Jasseronnais auront accès à nos services au tabac presse tenu par Gérald Tabouret, explique le représentant de la direction Réseau La Poste.
Ils pourront avoir accès à l’essentiel des services de la Poste sur une plage horaire plus élargie, c’est une valeur ajoutée au service.
Les usagers n’ont pas d’inquiétude à avoir ».

Voilà dix ans je tiens ce Tabac presse et ce travail supplémentaire ne me fait pas peur.

Une enseigne et du petit matériel vont m'être prochainement livrés et installés par la Poste.

Je vais recevoir une formation pour être prêt à démarrer le 2 janvier.
Quand les clients viennent au tabac, ils commencent à en parler, ils s'en font une montagne indique Gérald Tabouret ".

Pour lui ce changement va passer comme une lettre à la poste !

l' agence fermera définitivement ses portes le 23 décembre prochain. (du mercredi 22 novembre jusqu'au 23 décembre c'est Sabine Mercier qui remplace Laurence Bouvard)

R.M..

 

Associative

locale